Ma­nuel Neuer, hé­ros al­le­mand au bout de la nuit

Les Al­le­mands éli­minent l’Ita­lie aux tirs au but

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - EURO 2016 - BOR­DEAUX (Mat­mut At­lan­tique). À Bor­deaux, Ré­gi­nald Ma­rie

Au terme d’une séance de tirs au but épique, la Na­tio­nal Mann­schaft s’est qua­li­fiée pour les de­mi-fi­nales de l’Eu­ro, hier à Bor­deaux. Ma­nuel Neuer qui a ar­rê­té deux tirs au but a rem­por­té son duel à dis­tance avec Gian­lui­gi Buf­fon.

Un duel de ti­tans. Entre deux des meilleurs gar­diens du monde, la confron­ta­tion va­lait le dé­tour hier à Bor­deaux. Mais il fal­lait s’ar­mer de pa­tience pour vé­ri­ta­ble­ment voir les deux por­tiers à l’épreuve. Et quoi de mieux fi­na­le­ment qu’une séance de tirs au but pour dé­par­ta­ger ces deux mas­to­dontes de la pla­nète foot­ball. Et à ce grand jeu de ha­sard, c’est le por­tier du Bayern qui s’est pa­ré du sta­tut de hé­ros en stop­pant deux tirs au but dont la neu­vième ten­ta­tive dé­ci­sive. Par­ti sur sa gauche, il dé­tour­nait la frappe de Dar­mian. Jo­nas Hec­tor n’avait alors plus qu’à fi­nir le tra­vail en­ga­gé par Neuer.

Une ba­taille tac­tique

Avant d’en ar­ri­ver à cette épique séance de tirs au but, les deux por­tiers avaient été très peu sol­li­ci­tés lors des 120 mi­nutes. Néan­moins les deux der­ niers rem­parts em­blé­ma­tiques ont joué à plein leur rôle de lea­der d’équipe. Par la pa­role et par le geste, Neuer comme Buf­fon se sont em­ployés à re­pla­cer leurs par­te­naires et à les en­cou­ra­ger dans l’amorce de phases of­fen­sives.

Si Neuer tou­chait da­van­tage le cuir que Buf­fon lors de ce pre­mier acte, dans un rôle de li­be­ro qu’il af­fec­tionne tant, il s’in­ter­po­sait avec brio sur la frappe à angle fer­mée de Giac­che­ri­ni (43e). Quelques mi­nutes au­pa­ra­vant, Buf­fon fai­sait pas­ser pour sa part un lé­ger fris­son dans l’en­ceinte bor­de­laise en cap­tant un bal­lon en deux temps à la suite d’un centre al­le­mand contré (36e). Puis, dans une fin de pre­mier acte entre deux équipes un peu plus en­tre­pre­nantes, le goal de la Ju­ven­tus était tout heu­reux de cap­ter une frappe de Mül­ler trop écra­sée alors que ce der­nier était idéa­le­ment pla­cé (42e).

À force de pa­tience, Mül­ler et ses par­te­naires par­ve­naient à créer une pre­mière vé­ri­table brèche au sein du maillage res­ser­ré de la Squa­dra Az­zur­ra. Le joueur du Bayern fixait la dé­fense ita­lienne avant d’adres­ser une frappe puis­sante sur la­quelle Buf­fon ne pou­vait pas in­ter­ve­nir. L’ex­por­tier de Parme était sup­pléé par Flo­ren­zi qui dé­tour­nait le bal­lon du ta­lon en cor­ner. (54e). Une sé­rieuse alerte pour la sé­lec­tion de Gian­lui­gi Buf­fon. Le cham­pion du monde 2006 qui n’avait pas en­core en­cais­sé de but dans cet Eu­ro de­vra fi­na­le­ment bais­ser pa­villon. Sur une ac­tion col­lec­tive ini­tiée par Go­mez et Hec­tor, Me­sut Özil trom­pait la vi­gi­lance de Gi­gi, to­ta­le­ment im­puis­sant (65e).

Mais Buf­fon n’est pas l’un des meilleurs gar­diens du monde par ha­sard. Sur une re­prise aux six mètres de Go­mez, il sor­tait le grand jeu en exé­cu­tant un ar­rêt ré­flexe de classe mon­diale pour main­te­nir son équipe à flot. Car l’Ita­lie n’avait pas dit son der­nier mot. Neuer était tout heu­reux de voir la re­prise ins­tan­ta­née de Pel­lè fuir le cadre (74e). Et fi­na­le­ment comme Buf­fon, Neuer per­dait son in­vi­ci­bli­té après qua­si­ment cinq ren­contres sans prendre de but. Suite à une main de Boa­teng dans la sur­face, les Ita­liens bé­né­fi­ciaient d’un pe­nal­ty. Neuer par­ti du bon cô­té de­vait s’in­cli­ner sur la frappe par­faite de Bo­nuc­ci (1­1, 78e).

Tout était à re­faire pour la Na­tio­nal Mann­schaft et l’en­jeu re­pre­nait le pas sur le jeu. La fin du temps ré­gle­men­taire comme la pro­lon­ga­tion n’of­fraient pas de réelles si­tua­tions dan­ge­reuses. Jus­qu’à cette fa­meuse séance de tirs au but.

AL­LE­MAGNE 1- ITA­LIE 1 (6-5 TAB)

(Hon­grie). Al­le­magne : Özil (65e). Ita­lie : Bo­nuc­ci (78e sp).

Al­le­magne : Kroos, Drax­ler, Hum­mels, Kim­mich, Boa­teng, Hec­tor (réus­sis) ; Mül­ler, Özil, Sch­weins­tei­ger (ra­tés). Ita­lie : In­signe, Bar­za­gli, Giac­che­ri­ni, Pa­ro­lo, De Sci­glio (réus­sis) ; Za­za, Pel­lè, Bo­nuc­ci, Dar­mian (ra­tés). Al­le­magne : Hum­mels (90e), Sch­weins­tei­ger (112e). Ita­lie : Stu­ra­ro (56e), De Sci­glio (57e), Pa­ro­lo (59e), Pel­lè (91e), Giac­che­ri­ni (103e). Neuer (cap.) - Hö­wedes, Boa­teng, Hum­mels, Hec­tor - Kim­mich, Khe­di­ra (Sch­weins­tei­ger 16e), Kroos, Özil - Mül­ler, Go­mez (Drax­ler 72e). Buf­fon (cap.) - Bar­za­gli, Bo­nuc­ci, Chiel­li­ni (Za­za 120e) - Flo­ren­zi (Dar­mian 86e), Stu­ra­ro, Pa­ro­lo, Giac­che­ri­ni, De Sci­glio - Pel­lè, Eder (In­signe 108e).

DÉ­CI­SIF. Neuer a dé­tour­né la ten­ta­tive de Dar­mian.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.