Sté­phane Co­gnet s’est échauf­fé

Le géant du Fo­rez ava­lé en 38 mi­nutes

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Ra­phaël Ro­chette ra­phael.ro­chette@cen­tre­france.com

Vain­queur hier au som­met du col du Béal, Sté­phane Co­gnet s’an­nonce comme l’un des fa­vo­ris de la cy­clo­spor­tive Les Co­pains-Cy­fac, au­jourd’hui à Am­bert. Le grim­peur du team haut-sa­voyard Ch­ris-Net a ef­fec­tué presque toute la mon­tée seul et a creu­sé des écarts.

Au­jourd’hui, la cy­clo Les Co­pains­Cy­fac va ras­sem­bler une nou­velle fois, à Am­bert, un très im­por­tant pe­lo­ton. Cer­tains de ces cy­clistes, cou­reurs ama­teurs, cy­clo­spor­tifs ou simples ran­don­neurs se sont dé­jà mis en selle hier ma­tin. Ils étaient plus de deux cents à se tes­ter sur les pentes du col du Béal, lors d’une mon­tée chro­no­mé­trée, de­puis un dé­part en com­mun de Ver­to­laye.

Un peu moins de 14 bornes ava­lées en 38 mi­nutes par Sté­phane Co­gnet, fa­cile lau­réat de cette « Belle échap­pée du Béal » pro­po­sée par l’équipe or­ga­ni­sa­trice des Co­pains, au­tour de Ch­ris­tian Mio­lane. L’ex­pé­ri­men­té grim­peur (34 ans) du team haut­sa­voyard Ch­ris­Net, cou­reur 1re ca­té­go­rie pas­sé dans les rangs de l’AVC Aix­en­Pro­vence, a fait des dif­fé­rences im­por­tantes dans une as­cen­sion qu’il dé­cou­vrait.

Un écart d’une mi­nute et vingt­quatre se­condes le sé­pa­rait de son dau­phin, An­toine Ta­met, au som­met du géant du Fo­rez, à 1.390 m d’al­ti­tude. « J’ai fait les dix der­niers ki­lo­mètres tout seul, en es­sayant de suivre tou­jours le même tem­po. Je n’ai pas trop fai­bli du­rant toute la mon­tée », ra­con­tait le brillant vain­queur, pour qui cette mon­tée a été un bon échauf­fe­ment et s’est sur­tout ré­vé­lée un test très concluant en vue des 155 km d’au­jourd’hui.

L’an­cien so­cié­taire de l’AVC Aix, en DN1, se­ra l’un des hommes à suivre sur le grand par­cours des Co­pains, avec le Béal à nou­veau au pro­gramme, à es­ca­la­der par son ver­sant nord, le plus long. Hier, il a veillé à en gar­der un peu sous la pé­dale, en pré­vi­sion jus­te­ment de la grande ma­ti­née qui l’at­tend. « J’ai quand même gé­ré », avoue­t­il, en af­fi­chant son am­bi­tion de rem­por­ter à nou­veau la vic­toire. « Il y au­ra peu­têtre plus de clients. Et puis, avec la fa­tigue d’au­jourd’hui (lire hier), on ver­ra », tem­père­t­il.

N’em­pêche, voi­là as­su­ré­ment une bonne roue à prendre, pour ceux qui le pour­ront…

SO­LO. Sté­phane Co­gnet s’est dé­ga­gé très vite hier dans la mon­tée chro­no­mé­trée du col du Béal. PHOTO PIERRE COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.