Les Fran­çais sou­ve­rains sur l’épreuve reine

Un triomphe en bleu­blanc­rouge lors de la der­nière course, hier soir

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS NATATION - Oli­vier Re­zel oli­vier.re­zel@cen­tre­france.com

Stra­vius-Ma­nau­dou-Mi­gnon : le col­lec­tif olym­pique bleu a trus­té le po­dium, hier soir, sur le 100 mètres nage libre. De bon au­gure pour le re­lais fran­çais aux JO.

Cinq des huit lignes oc­cu­pées par des Fran­çais : le 100 mètres nage libre avait des al­lures de fête na­tio­nale, hier soir, en clô­ture de la pre­mière jour­née de l’Open de France Vi­chy Val d’Al­lier.

À l’ar­ri­vée, l’épreuve reine s’est muée en vé­ri­table triomphe tri­co­lore avec les quatre pre­mières places trus­tées par des na­geurs du col­lec­tif olym­pique.

Jé­ré­my Stra­vius, Florent Ma­nau­dou et Clé­ment Mi­gnon sur le po­dium, Meh­dy Me­tel­la au pied de la boîte : les Bleus ne pou­vaient rê­ver plus beau tir grou­pé avant les JO de Rio. Voi­là qui ne va pas faire bais­ser la cote du re­lais 4x100 fran­çais.

D’au­tant que ce 100 mètres n’était pas une course au ra­bais. Huit na­geurs sous les 50 se­condes, ce­la n’était en­core ja­mais ar­ri­ vé à l’Open de France. De sur­croît, face à l’ar­ma­da tri­co­lore se dres­saient le triple cham­pion d’Europe hol­lan­dais Se­bas­tiaan Ver­shu­ren et An­drey Gre­chin, mé­daillé de bronze du 4x100 à Londres. C’est Florent Ma­nau­dou qui a lan­cé les hos­ti­li­tés en vi­rant en pole aux 50 mètres. « C’était le but : pas­ser en tête et te­nir jus­qu’au bout. Mais j’avais mal aux jambes et Jé­ré­my est re­ve­nu sur moi », ana­ly­sait le cham­pion olym­pique du 50.

Stra­vius a fi­ni fort. Et rem­por­té un deuxième 100 m d’af­fi­lée, après ce­lui de Rome, en 48”79. Bien sûr, on est loin des 47” 72 réa­li­sés aux sé­lec­tions olym­piques amé­ri­caines par Na­than Adrian. Mais les na­geurs US n’ont pas d’autre choix que d’être per­for­mants dès main­te­nant s’ils veulent voir Rio.

Les Fran­çais, eux, viennent d’in­gur­gi­ter un gros cycle de tra­vail. Comme ils l’ont ré­pé­té à l’en­vi avant l’Open, leur ob­jec­tif n’était pas d’être en forme à J­34 des Jeux Olym­piques.

En re­vanche, ils ont dé­jà pu me­su­rer l’at­tente qu’ils sus­citent. « Je suis content d’avoir ga­gné de­vant notre pu­blic pour cette der­nière avant les Jeux », lan­çait so­bre­ment Jé­ré­my Stra­vius après la course.

Le troi­sième lar­ron, Clé­ment Mi­gnon, était plus prompt à s’en­flam­mer. « Un po­dium en­tiè­re­ment fran­çais, ça fait vrai­ment plai­sir sous ce pe­tit soleil de Vi­chy et avec un pu­blic de fo­lie. C’est gé­nial ! »

Clé­ment Mi­gnon : « Un pu­blic de fo­lie »

RA­PIDES. C’est la pre­mière fois dans un Open de France que les huit na­geurs passent sous les 50 se­condes. PHO­TOS FRÉ­DÉ­RIC RIMBERT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.