INDISCRÉTIONS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME LES COULISSES DE L'ACTUALITÉ -

UN COL­LÈGE ALEXANDRE-VARENNE.

Le col­lège « Les Roches » de Saint-Éloy-lesMines va s’ap­pe­ler col­lège Alexandre-Varenne, du nom du fon­da­teur de La Mon­tagne et an­cien maire de Saint-Eloy. Le Conseil dé­par­te­men­tal l’a confir­mé lors de sa ses­sion de mar­di. Dans un pre­mier temps, le Conseil mu­ni­ci­pal de la com­mune avait ap­prou­vé le nou­veau nom, pas­sant outre le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du col­lège qui s’y était op­po­sé. L’oc­ca­sion pour le maire de Cournon, Ber­trand Pas­ciu­to, de cé­lé­brer avec flamme les ver­tus de la dé­mo­cra­tie… re­pré­sen­ta­tive.

ENTRE MI­NISTRES… Si cer­tains ont pu s’éton­ner de l’ab­sence de l’an­cien mi­nistre de l’In­té­rieur Brice Hor­te­feux lors de la ve­nue de Ber­nard Ca­ze­neuve, ven­dre­di, à Cler­mont-Fer­rand, ce n’était pas pour des rai­sons de chi­ca­ne­ries po­li­ti­ciennes. L’an­cien lo­ca­taire de la place Beau­vau a di­rec­te­ment ap­pe­lé l’ac­tuel mi­nistre, mer­cre­di der­nier, pour lui dire que s’il n’était pas là, c’était en rai­son d’un dé­pla­ce­ment of­fi­ciel dans l’Europe de l’Est avec le Par­le­ment eu­ro­péen.

AL­LÔ ?

L’au­dit d’Ernst and Young sur le Conseil ré­gio­nal s’est in­té­res­sé au nombre de té­lé­phones por­tables dans les deux an­ciennes col­lec­ti­vi­tés. En Rhône-Alpes, on comp­tait 673 abon­ne­ments soit un pour six agents contre 47 smart­phones en Au­vergne, soit un pour 27 per­sonnes. Main­te­nant que c’est une seule et même ré­gion, il va fal­loir pen­ser à har­mo­ni­ser tout ça, non ?

ET DE QUINZE !

La mo­bi­li­sa­tion dans le Puy-de-Dôme au­tour d’Alain Jup­pé s’in­ten­si­fie. Ce der­nier compte en ef­fet un quin­zième co­mi­té de sou­tien. Le Puy-de-Dôme peut d’ailleurs s’en­or­gueillir d’être la dé­lé­ga­tion la plus im­por­tante de la ré­gion Au­ver­gneR­hône-Alpes. C’est en tout cas le constat fait sa­me­di der­nier lors de la réunion des res­pon­sables jup­péistes de la nou­velle ré­gion qui te­naient un sé­mi­naire à Char­bon-niè­resles-Bains.

TABOU.

« Une fois de plus au­cun membre de l’exé­cu­tif à la com­mis­sion ac­tion so­ciale po­li­tique de la ville et lo­ge­ment ». C’est le tweet pos­té cette se­maine par la conseillère ré­gio­nale Émi­lie Marche (PG). Exac­te­ment le genre de mes­sage que ne veut plus voir Laurent Wauquiez en rai­son de la confi­den­tia­li­té du tra­vail en com­mis­sion ins­crite au rè­gle­ment in­té­rieur. En même temps, c’est quand même bien de le sa­voir…

UN NOU­VEAU PA­TRON DES GEN­DARMES À THIERS.

Le com­man­dant de la com­pa­gnie dé­par­te­men­tale de gen­dar­me­rie de Thiers fai­sait, jeu­di soir, ses adieux à la sous-pré­fec­ture. Le chef d’es­ca­dron Jacques Me­ri­no, en poste de­puis 2012, re­joint en ef­fet l’École de guerre, à Pa­ris 7e. C’est le chef d’es­ca­dron Phi­lippe Pi­chon qui lui suc­cé­de­ra à comp­ter du 1er sep­tembre. Ce der­nier est ac­tuel­le­ment af­fec­té au Ni­ger, en Afrique, en tant qu’of­fi­cier de liai­son.

UN SOUS-PRÉ­FET SUR LE DÉ­PART ?

Au cours de la cé­ré­mo­nie de dé­part du chef d’es­ca­dron Me­ri­no, jeu­di soir à Thiers, le sous-pré­fet Gilles Trai­mond lui a ren­du un vi­brant hom­mage. « Vous avez fait hon­neur à la gen­dar­me­rie », rap­pe­lait le sous-pré­fet, louant ce bi­nôme qu’il a for­mé avec le pa­tron des gen­darmes thier­nois avant de glis­ser qu’il y au­rait sans doute un nou­veau bi­nôme à la ren­trée. Tant cô­té gen­dar­me­rie, que re­pré­sen­tant de l’État à Thiers.

LE FAC­TEUR SONNERA EN RIOM-LI­MAGNE.

Ne ra­tez pas le pas­sage du fac­teur à Ai­gue­perse ! C’est le mes­sage que l’Of­fice de tou­risme de Riom-Li­magne adresse à ses vi­si­teurs cet été : ce nou­veau per­son­nage aty­pique et fa­cé­tieux condui­ra en ef­fet, à par­tir du 12 juillet, les vi­si­teurs dans des lieux ra­re­ment dé­voi­lés. Pour l’ac­com­pa­gner, il faut ré­ser­ver au 04.73.38.59.45.

DE CLER­MONT AU SÉ­NAT.

Laurent Be­tre­mieux peint de­puis tou­jours. L’art pu­blic le cap­tive et, de­puis une di­zaine d’an­nées, il réa­lise de très grandes fresques en cé­ra­mique. Ses oeuvres se trouvent dans un grand nombre de mu­sées. Cet ar­tiste, qui a fait ses études à l’École des Beaux-arts de Cler­montFer­rand, ex­po­se­ra ses oeuvres du 10 au 23 août à l’Oran­ge­rie du Sé­nat au Jar­din du Luxem­bourg, à Pa­ris.

TOUT SE VEND SUR LE BON COIN.

« Vends fond de com­merce dis­co­thèque club en­tiè­re­ment re­fait en 2014, deux salles, grand par­king sur­face 800 m2 sur 3 ni­veaux… » Tout se vend sur Le Bon Coin y com­pris des boîtes de nuit. La dis­co­thèque L’Usine, à Cler­mont, est de­puis quelques jours en ligne. Le pro­prié­taire et cham­pion de boxe Hu­go Kas­pers­ki a dé­ci­dé de pas­ser la main pour se concen­trer sur sa car­rière spor­tive. Il a éga­le­ment mis en vente son bar si­tué à Mont­fer­rand.

EUROPE 1 AIME LA BAGUETTE.

Un beau coup de pub pour l’en­tre­prise SCIP, ba­sée à Thiers : sa der­nière trou­vaille, des ba­guettes haut de gamme, en in­ox et bois pré­cieux ont fait l’ob­jet d’une chronique sur Europe 1 cette se­maine. Le chro­ni­queur Ani­cet Mbi­da a ain­si sou­li­gné le pa­ri de SCIP, qui ex­porte no­tam­ment ses ba­guettes de­si­gn à Shan­ghaï et Hong Kong. « Un pa­ri aus­si fou que vendre de la neige aux Es­qui­maux. Et pour­tant, ça marche ! », dixit la ra­dio.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.