Un jour scien­ti­fique et lu­dique

Confé­rences, ran­dos et ani­ma­tions, hier, au lac Pa­vin

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME ACTUALITÉ - Léa Bro­que­rie lo­cale@cen­tre­france.com

Ils étaient nom­breux, hier, à pro­fi­ter à la Jour­née vol­ca­nique or­ga­ni­sée au coeur d’un site unique de par sa for­ma­tion et son évo­lu­tion : le lac Pa­vin.

D’ori­gine vol­ca­nique, le lac Pa­vin fas­cine. Le grand pu­blic, d’abord, pour une ran­don­née ou sim­ple­ment une ba­lade : n’im­porte quel pro­me­neur est im­pres­sion­né par la vue à cou­per le souffle qu’offre le lac ! En­suite, les scien­ti­fiques : pour Di­dier Jé­zé­quel, géo­chi­miste, c’est un lac spé­cial, « une source de re­cherche presque sans fin ».

L’ob­jec­tif de la Jour­née vol­ca­nique : mettre en va­leur ce lac, en of­frant la pos­si­bi­li­té au grand pu­blic de ren­con­trer toutes les per­sonnes qui, tout au long de l’an­née, s’y in­té­ressent.

La jour­née était plus que char­gée. En plus de deux confé­rences et plu­sieurs randonnées pour dé­cou­vrir les alen­tours du lac, des stands d’ani­ma­tion scien­ti­fiques et lu­diques ont ra­vi pe­tits et grands. A l’ins­tar de ce­lui de To­mas­tro (Thomas Mol­lier) qui a fait dé­cou­vrir son pla­né­ta­rium à tous. Ay­man et Dje­ne­ba, ve­nus en sé­jour or­ga­ni­sé par leur club de sport de Va­len­ton, étaient im­pres­sion­nés : « C’est pas­sion­nant, ça donne en­vie d’ha­bi­ter ici. Ça fait du bien d’être en pleine na­ture ». En fin de jour­née, Thomas a même fait rê­ver le pu­blic avec l’ob­ser­va­tion des étoiles qu’il a ani­mée.

Sans comp­ter qu’à la su­bli­mi­té du pay­sage s’ajoutent des dé­cou­vertes… Toute l’an­née, scien­ti­fiques, plon­geurs et as­so­cia­tions col­la­borent afin d’ef­fec­tuer des re­cherches dans ce lac de 7.000 ans.

Près des scien­ti­fiques de Vul­ca­nia ve­nus pour ex­pli­quer l’ori­gine du lac, des plon­geurs spé­léo­logues pré­sen­taient leur tra­vail. Jean­Mi­chel Hau­ta­voine, ins­truc­teur en spé­léo­lo­gie, a fait une des­cente dans le Creux du Sou­cy, à 46 mètres de pro­fon­deur : « Ce n’est pas la pro­fon­deur qui compte mais les dé­cou­vertes que l’on y fait. Nous sommes les bras ar­més des scien­ti­fiques ! »

Un lieu riche de sa di­ver­si­té, fas­ci­nant pour les scien­ti­fiques ain­si que pour le pu­blic, qui mé­ri­tait bien d’avoir sa jour­née.

ANI­MA­TION. Flo­rence, de l’as­so­cia­tion Chauve-Sou­ris Au­vergne, a pu éclair­cir les idées pré­con­çues sur ce mam­mi­fère peu connu et mys­té­rieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.