Griez­mann-Ro­nal­do, le Bal­lon d’Or en vue

Le vain­queur, ce soir, pren­dra une op­tion pour le sacre in­di­vi­duel de jan­vier 2017

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - EURO 2016 - Laurent Cal­mut Twit­ter : @lau­rent­cal­mut

La fi­nale de l’Eu­ro va op­po­ser deux des joueurs les plus ef­fi­caces cette sai­son. Entre An­toine Griez­mann et Cris­tia­no Ro­nal­do, le vain­queur, ce soir, pren­dra une sé­rieuse op­tion pour sou­le­ver le pro­chain Bal­lon d’Or.

Son choix est fait. Mais à dé­faut de pou­voir l’ex­pri­mer à la fin de l’an­née (il de­vra être ca­pi­taine de son équipe pour ça), Blaise Ma­tui­di l’a dé­voi­lé lors de la confé­rence de presse de ven­dre­di.

Pour le mi­lieu de ter­rain pa­ri­sien, le pro­chain Bal­lon d’or de­vrait être fran­çais. Et s’ap­pe­ler An­toine Griez­mann. « C’est un can­di­dat cré­dible au vu de ce qu’il fait dans cette com­pé­ti­tion, a­t­il ex­pli­qué. Si je de­vais vo­ter, je vo­te­rais pour lui. Parce que c’est vrai­ment ex­cep­tion­nel ce qu’il fait ».

La pos­si­bi­li­té n’a pas sus­ci­té le même en­thou­siasme chez Di­dier Des­champs. En tant que sé­lec­tion­neur, lui se­ra pour­tant ame­né à vo­ter pour dé­si­gner son trio fa­vo­ri. Mais « DD » n’en est pas là. « Vous êtes dé­jà sur une autre pla­nète, a­t­il lan­cé aux jour­na­listes, hier. Ce qui m’in­té­resse, c’est qu’An­toine et ses co­équi­piers fassent en sorte d’être cham­pions d’Europe ».

« De bonnes choses au bout »

Il a tout de même évo­qué l’idée de voir le joueur de l’At­lé­ti­co suc­cé­der à Zi­dane, au pal­ma­rès. Pour chan­ger : « Votre fa­meux Bal­lon d’Or, c’est entre Ro­nal­do et Mes­si. Mais si par bon­heur An­toine fait par­ tie des can­di­dats, tant mieux. Ça se­rait bon signe. Ça vou­drait dire qu’il y a de bonnes choses au bout ».

Si ja­mais le Por­tu­gal en­lève son pre­mier Eu­ro, ce soir, le pro­blème se­ra ré­glé. Vain­queur et meilleur bu­teur (16 réa­li­sa­tions) de la Ligue des cham­pions cette sai­son, Cris­tia­no Ro­nal­do, 31 ans, rem­por­te­ra son qua­trième Bal­lon d’Or. Ça ne fait au­cun doute, sur­tout avec un Mes­si bat­tu en fi­nale de la Co­pa Ame­ri­ca avec l’Ar­gen­tine. Et sur­tout s’il dé­ passe Mi­chel Pla­ti­ni au rang de meilleur bu­teur de l’his­toire de l’Eu­ro.

En re­vanche, un suc­cès des Bleus ce soir pour­rait re­dis­tri­buer les cartes, et pro­fi­ter à un autre Ma­dri­lène. Sa sai­son en club ne lui a of­fert au­cun titre, mais An­toine Griez­mann a en­core brillé avec l’At­lé­ti­co. Fi­na­liste mal­heu­reux en Ligue des cham­pions, le na­tif de Mâ­con a en­fi­lé les buts avec les Col­cho­ne­ros avant de s’af­fir­mer comme le lea­der of­fen­sif des Bleus.

Après son dou­blé contre l’Al­le­magne, « Gri­zou » a dé­jà ins­crit six buts à l’Eu­ro, ce qui fait de lui le meilleur bu­teur d’une phase fi­nale de­puis les 9 réa­li­sa­tions de Mi­chel Pla­ti­ni en 1984. Une ef­fi­ca­ci­té qui lui per­met d’éti­rer sa ré­gu­la­ri­té au plus haut ni­veau cette sai­son, lui qui a dé­jà mar­qué les es­prits avec son but contre le Bayern en de­mi­fi­nale de la Ligue des cham­pions, et après son dou­blé contre le Bar­ça en quarts.

À 25 ans, ce se­ra peu­têtre à lui d’al­ler sur une autre pla­nète, s’il sou­lève le tro­phée Hen­ri­De­lau­nay…

EU­RO. Après la Ligue des cham­pions, An­toine Griez­mann et Cris­tia­no Ro­nal­do se re­trouvent pour un nou­veau duel en fi­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.