VU D’AILLEURS

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - JOURFS N REA CP E & OL ITIMQUOENDE ACTUALITÉS - Caroline Cou­pat

Ai­mer la France D’après Le Temps, la France n’est pas seule­ment « un dé­sastre », où « la fuite des cer­veaux est en marche » et la po­li­tique « une dé­ré­lic­tion ». Non, la France re­cèle aus­si des « tré­sors d’en­ga­ge­ment et d’in­no­va­tion ». Le quotidien suisse en cite trois, très dif­fé­rents : tout d’abord, l’ini­tia­tive Pla­teau Urbain, qui four­nit un lo­ge­ment aux SDF. En­suite, la Bien­nale d’An­glet, qui met en scène à tra­vers l’art « les ri­vages ma­ri­times, leurs ten­sions et contra­dic­tions ». En­fin, la cé­lèbre pla­te­forme de co­voi­tu­rage Bla­bla­car, qui per­met de « se dé­pla­cer de ma­nière lé­gère et du­rable ». Dé­ci­dé­ment, « il suf­fit d’ou­blier la po­li­tique pour ai­mer la France » !

Marine le Pen contre Vic­tor Hu­go Le Guar­dian re­lève à quel point la lea­der du Front na­tio­nal, Marine Le Pen, semble épa­nouie de­puis que le Brexit l’a em­por­té au Royaume-Uni. C’est bien simple, pour le quotidien bri­tan­nique, on ne l’avait ja­mais vue « aus­si dé­ten­due et heu­reuse », elle qui fé­li­cite les Bri­tan­niques d’avoir quit­té « l’Europe to­ta­li­taire, cette pri­son ». Une vi­sion bien dif­fé­rente de celle de Vic­tor Hu­go, se­lon le­quel « être et se sen­tir Eu­ro­péen, c’est ajou­ter une autre di­men­sion à son hu­ma­ni­té, pour la rendre plus riche ». Fi­na­le­ment, pour Hu­go, le sen­ti­ment eu­ro­péen est « un pa­trio­tisme pour l’hu­ma­ni­té ». En ce sens, la fé­li­ci­té de Marine Le Pen irait donc « à l’en­contre de la foi de la France en l’hu­ma­ni­té ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.