« Feu », ré­vèle l’en­re­gis­treur

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - FRANCE & MONDE | ACTUALITÉS -

L’ana­lyse d’un en­re­gis­treur de vol de l’ap­pa­reil EgyptAir qui s’est abî­mé en Mé­di­ter­ra­née en mai a dé­voi­lé que le mot « feu » avait été pro­non­cé avant le crash de l’avion, a an­non­cé hier une com­mis­sion d’en­quête di­ri­gée par l’Égypte. Les en­quê­teurs avaient in­di­qué fin juin que l’ana­lyse de l’autre boîte noire, celle conte­nant les don­nées de vol, mon­trait que des alertes si­gna­lant de la fu­mée s’étaient dé­clen­chées avant le crash de l’Air­bus A320 re­liant Pa­ris au Caire le 19 mai, qui a coû­té la vie aux 66 per­sonnes à bord.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.