Une ten­ta­tive de putsch dé­jouée

Le pré­sident Re­cep Tayyip Er­do­gan a ex­hor­té ses sym­pa­thi­sants à res­ter mo­bi­li­sés dans les rues

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - FRANCE & MONDE | ACTUALITÉS -

Le Pre­mier mi­nistre turc a an­non­cé, hier, à la mi-jour­née, l’échec de la ten­ta­tive de putsch de mi­li­taires re­belles, qui a fait au moins 265 morts.

La si­tua­tion est « en­tiè­re­ment sous contrôle », a af­fir­mé le Pre­mier mi­nistre Bi­na­li Yil­di­rim, quelques heures après la ten­ta­tive de putsch de mi­li­taires re­belles. Un échec qui s’est sol­dé par la mort d’au moins 265 per­sonnes.

La Tur­quie a connu une nuit d’af­fron­te­ments vio­lents à An­ka­ra et Is­tan­bul entre les re­belles, les forces loya­listes et des di­zaines de mil­liers de per­sonnes des­cen­dues dans les rues.

Le coup d’État avor­té a fait 161 tués et 1.440 bles­sés par­mi les forces loya­listes et les ci­vils et 104 re­belles abat­tus. Le gé­né­ral Er­dal Oz­turk, com­man­dant de la 3e ar­mée a été ar­rê­té ain­si qu’un juge de la Cour consti­tu­tion­nelle.

« Une tache »

Yil­di­rim a in­di­qué que 2.839 mi­li­taires avaient été ar­rê­tés en lien avec cette ten­ta­tive qu’il a qua­li­fiée de « tache » sur la dé­mo­cra­tie turque. An­ge­la Mer­kel a de­man­dé à Er­do­gan que les putschistes soient trai­tés en res­pec­tant les règles de droit. « Ces lâches éco­pe­ront de la peine qu’ils mé­ritent », avait mar­te­lé le chef du gou­ver­ne­ment. La Tur­quie a de­man­dé à la Grèce l’ex­tra­di­tion de huit re­belles ar­ri­vés, hier, à bord d’un hé­li­co­ptère mi­li­taire à Alexan­drou­po­li.

Tout comme le pré­sident Er­do­gan, Yil­di­rim a ac­cu­sé le pré­di­ca­teur exi­lé aux États­Unis Fe­thul­lah Gü­len d’être der­rière cette ini­tia­tive san­glante. Wa­shing­ton a de­man­dé des preuves.

Le ré­gime turc consi­dère que Gü­len, ex­al­lié de Er­do­gan de­ve­nu son en­ne­mi ju­ré, est à la tête d’une « or­ga­ni­sa­tion ter­ro­riste ». An­ka­ra avait de­man­dé à Wa­shing­ton de l’ex­pul­ser. Au­jourd’hui, c’est son ex­tra­di­tion qui est de­man­dée.

« Je ré­fute ca­té­go­ri­que­ment ces accusations », a ré­tor­qué l’imam Fe­thul­lah Gü­len. « J’ai souf­fert de plu­sieurs coups d’État mi­li­taires au cours des 50 der­nières an­nées et trouve donc par­ti­cu­liè­re­ment in­sul­tant d’être ac­cu­sé d’avoir un quel­conque lien avec cette ten­ta­tive ».

Le pré­sident Er­do­gan, très cri­ti­qué ces der­nières an­nées pour sa dé­rive au­to­ri­taire, a de­man­dé aux Turcs de res­ter dans les rues. « Nous de­vons conti­nuer à être maîtres des rues […] car une nou­velle flam­bée est tou­jours pos­sible », a­t­il dé­cla­ré.

Le consu­lat fran­çais a ap­pe­lé, hier, ses res­sor­tis­sants à Is­tan­bul à « res­ter chez eux » en pré­vi­sion de « mou­ve­ments de foules ce soir ». Plu­sieurs com­pa­gnies aé­riennes in­ter­na­tio­nales ont an­nu­lé leurs vols.

VIO­LENCES. Les af­fron­te­ments, avec avions de chasse et chars, ont don­né lieu à des scènes de vio­lences in­édites. Des par­ti­sans d’Er­do­gan se sont em­pa­rés d’un tank à Is­tan­bul. PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.