Ba­lade entre ciel d’ivoire et mi­lan noir

Ob­ser­ver les ra­paces pla­ner sur l’étang du Pa­cage

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME ACTUALITÉ - Ma­rien Ré­gnault

Tout au long de l’an­née, la Ligue pour la pro­tec­tion des oi­seaux (LPO) pro­pose de dé­cou­vrir les nom­breux oi­seaux qui peuplent la ré­gion. Bra­vant le temps me­na­çant, je suis par­ti cette se­maine à la re­cherche du mi­lan noir.

Les nuages sont bas et la pluie me­nace. Pour­tant, nous sommes une ving­taine à suivre Mat­thieu, de la LPO Au­vergne, sur l’Es­pace na­tu­rel sen­sible (ENS) du Pa­cage, à la Roche­Noire. Notre ob­jec­tif : ob­ser­ver le mi­lan noir, ra­pace mi­gra­teur ras­sem­blé dans le val d’Allier avant de par­tir pas­ser l’hi­ver au chaud au Sé­né­gal ou au Ga­bon. Il re­vien­dra fin mars.

« Ma­man, ma­man, j’en vois un ! » s’écrie un jeune gar­çon. Ra­té, c’est un hé­ron cen­dré. Mu­nis de ju­melles, tous les membres du groupe tentent de dé­bus­quer les ra­paces dans les arbres. Le temps al­ter­nant entre gri­saille et lé­gères averses, peu de chance de les voir en vol. Après quelques hec­to­mètres, les mi­lans noirs sont face à nous. Sur un arbre mort, une di­zaine d’entre eux se re­posent, les plumes au vent. Et là, sur­prise : le mi­lan noir est en réa­li­té mar­ron. Mais suf­fi­sam­ment fon­cé pour qu’on le croie noir lors­qu’il vole.

« Il y a quatre ans, à cette pé­riode de l’an­née, la LPO avait comp­té plus de 600 mi­lans rien qu’entre Me­zel et Mi­re­fleurs », dé­taille Mat­thieu. On s’at­tend donc à en ob­ser­ver beau­coup d’autres. En at­ten­dant, tout au­tour, d’autres oi­seaux pro­fitent du point d’eau. Des hé­rons cen­drés, quelques sternes pier­re­ga­rin et un couple de bi­ho­reaux gris. Les plus chan­ceux – mais ce ne fut pas mon cas – ont même aper­çu un guê­pier d’Eu­rope et son plu­mage co­lo­ré.

Un ba­lai aé­rien ma­jes­tueux

Fi­na­le­ment, la mé­téo s’amé­lio­rant, nous avons pu ob­ser­ver les mi­lans en vol. Par di­zaines, ils ont dé­crit des cercles, pro­fi­tant des cou­rants d’air chaud pour prendre de l’al­ti­tude avant de pla­ner. Un ba­lai aé­rien ma­jes­tueux. À contre­jour sur le ciel d’un blanc im­ma­cu­lé, on a l’im­pres­sion d’as­sis­ter à un nu­mé­ro d’ombres chi­noises. D’ailleurs, n’hé­si­tez pas à al­ler en pro­fi­ter, c’est gra­tuit ! Mais dé­pê­chez­vous. Le spec­tacle prend bien­tôt fin.

Des mi­lans par di­zaines dans les arbres

TÊTES EN L’AIR. Ju­melles en main, il faut par­fois plu­sieurs mi­nutes avant d’aper­ce­voir les oi­seaux. PHOTO MA­RIEN RE­GNAULT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.