Du clas­sique à la por­tée de tous

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME CULTURE - Axel Chou­vel riom@cen­tre­france.com

La 37e édi­tion des Fêtes mu­si­cales du châ­teau de Pion­sat dé­bute de­main. Au pro­gramme, cinq soi­rées de musique clas­sique ou­vertes sur un large pu­blic.

Antoine Charles se sou­vient de sa pre­mière ve­nue en tant que spec­ta­teur aux Fêtes mu­si­cales du châ­teau : « J’avais onze ans et mes pa­rents avaient une mai­son de fa­mille à Pion­sat dans la­quelle on pas­sait l’été. J’ai as­sis­té à un concert du cé­lèbre pia­niste Jean­Marc Lui­sa­da ».

Rendre la musique clas­sique ac­ces­sible

Après avoir été bé­né­vole pour l’as­so­cia­tion qui or­ga­nise les concerts, c’est dé­sor­mais en tant que pré­sident de celle­ci qu’il vient nous par­ler du fes­ti­val de musique clas­sique, dont la 37e édi­tion dé­bute de­main lun­di et se dé­roule jus­qu’à ven­dre­di.

Ne dites sur­tout pas à Antoine Charles que la musique clas­sique est éli­tiste ! Le but de l’événe­ ment est de la rendre ac­ces­sible au plus grand nombre. « Nous avons un pu­blic fi­dèle qui vient chaque an­née. Mais nous vou­lons ou­vrir la musique clas­sique au pu­blic le plus large pos­sible. De plus, l’avan­tage pour ce fes­ti­val est qu’il a une vo­ca­tion gé­né­ra­liste. Il n’y a pas de thé­ma­tique par­ti­cu­lière », af­firme­t­il avec pas­sion.

Dans cette op­tique, un dî­ner­concert est or­ga­ni­sé pour la troi­sième an­née consé­cu­tive. Un mé­lange de chant a cap­pel­la, de va­rié­té fran­çaise et an­glaise et de gos­pel se­ra pro­po­sé par le qua­tuor vo­cal A’Dam.

« Un cock­tail est or­ga­ni­sé après chaque concert entre les spec­ta­teurs et les ar­tistes pour que ces der­niers puissent ex­pli­quer ce qu’ils ont joué », ajoute le pré­sident.

Cette an­née se­ra mar­ quée par la pré­sence at­ten­due de Jean­Marc Lui­sa­da, star de cette édi­tion, qui inau­gure le fes­ti­val ce soir. « Il n’était plus ve­nu de­puis quelques an­nées et c’est un grand hon­neur qu’il vienne pour cette édi­tion », confie Antoine Charles.

Mais le pré­sident du fes­ti­val veut aus­si at­ti­rer l’at­ten­tion sur de jeunes ar­tistes en de­ve­nir mais peu connus et qui se­ront pré­sents à Pion­sat.

Il est per­sua­dé que « des ar­tistes comme le contre­té­nor Théo­phile Alexandre ou en­core la pia­niste Ma­ra Do­bres­cu vont per­cer plus tard en Eu­rope ».

FES­TI­VAL. « On veut ou­vrir la musique clas­sique au pu­blic le plus large pos­sible » dixit Antoine Charles, pré­sident des Fêtes Mu­si­cales du châ­teau de Pion­sat. PHOTO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.