La pré­ser­va­tion des landes d’al­ti­tude

Main­te­nir de pra­tiques ver­tueuses et/ou in­ci­ter à adop­ter des pra­tiques fa­vo­rables

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - AGGLOMÉRATION PUYS ET TIRETAINE -

Ani­ma­teur du site Na­tu­ra 2000 de la chaîne des Puys, le syn­di­cat mixte du Parc na­tu­rel ré­gio­nal des vol­cans d’Au­vergne a convain­cu les agri­cul­teurs de s’en­ga­ger dans une dé­marche qui per­met de conci­lier les né­ces­si­tés de la pro­duc­tion agri­cole et les en­jeux en­vi­ron­ne­men­taux et éco­lo­giques.

Après une pre­mière an­née de contrac­tua­li­sa­tion en 2013, l’an­née 2016 a per­mis l’en­ga­ge­ment de trois col­lec­tives pour une sur­face de plus de cinq cents hectares.

De­puis de nom­breuses an­nées, le Syn­di­cat mixte du parc na­tu­rel ré­gio­nal des Vol­cans d’Au­vergne en­cou­rage et ac­com­pagne les pro­duc­tions agri­coles qui sou­haitent agir en fa­veur d’une agri­cul­ture ga­rante de res­sources lo­cales de qua­li­té et source de bio­di­ver­si­té.

Ani­mé par le Parc des vol­cans de­puis de nom­breuses an­nées, le site Na­ture 2000 Chaîne des puys s’étend sur deux mille qua­rante­et­un hectares et concerne huit com­munes.

Il vise la pré­ser­va­tion de mi­lieux na­tu­rels rares à l’échelle eu­ro­péenne, no­tam­ment les pe­louses et landes d’al­ti­tudes ré­par­ ties sur les flancs et som­mets des vol­cans et en­tre­te­nues par l’ac­ti­vi­té pas­to­rale.

Afin de ga­ran­tir le main­tien de pra­tiques ver­tueuses ou d’in­ci­ter le chan­ge­ment de pra­tiques fa­vo­rables à la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, le Parc a ré­pon­du à un appel à pro­jet du Conseil ré­gio­nal pour mettre en place des me­sures agroen­vi­ron­ne­men­tales et cli­ma­tiques (MAEC).

Les contrats de MAEC sont fi­nan­cés par l’Union eu­ro­péenne (75 %) et l’État (25 %), et s’ap­puient sur le vo­lon­ta­riat des agri­cul­teurs à s’en­ga­ger à res­pec­ter un ca­hier des charges sur cinq ans en contre­par­tie d’une aide fi­nan­cière an­nuelle.

L’ob­jec­tif est de fa­vo­ri­ser et de va­lo­ri­ser des pra­tiques res­pec­tueuses des ter­ri­toires à forts en­jeux éco­lo­giques.

En 2016, le syn­di­cat mixte du Parc a ac­com­pa­gné trois es­tives col­lec­tives dans la Chaîne des Puys dans la dé­marche. Un exemple de me­sure : gar­der des es­tives fleu­ries !

Les es­tives col­lec­tives se sont no­tam­ment en­ga­gées, dans une cer­taine me­sure, à une obli­ga­tion de ré­sul­tats : gar­der des es­tives fleu­ries.

Ain­si, sur chaque par­celle en­ga­gée, plu­sieurs es­pèces vé­gé­tales, sé­lec­tion­nées au préa­lable comme in­di­ca­trice du bon état de santé des mi­lieux na­tu­rels, doivent être re­trou­vées.

Cen­tau­rées, san­gui­sorbes, oeillets, cam­pa­nules… au­tant de fleurs qui de­vraient conti­nuer à co­lo­rer les es­tives de la Chaîne des puys dans les an­nées à ve­nir.

EN­VI­RON­NE­MENT. Le site Na­ture 2000 vise la pré­ser­va­tion de mi­lieux na­tu­rels rares à l’échelle eu­ro­péenne, no­tam­ment les landes d’al­ti­tude ré­par­ties sur les flancs et som­mets des vol­cans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.