LA SE­MAINE DE JACQUES MAILHOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SEPTIÈME JOUR -

Anne Hi­dal­go, notre maire qui êtes aux cieux, vient de mon­trer com­bien grande est sa man­sué­tude.

Après les bou­gies et les pots de fleurs, afin d’ar­rê­ter les mé­chants qui nous en veulent, la maire de Paris a fait plan­ter vingt­huit arbres « contre le ter­ro­risme ».

Nous connais­sons la mé­de­cine par les plantes, voi­ci la dé­fense par les arbres. On nous a tou­jours ex­pli­qué qu’il fal­lait at­ta­quer le mal à la ra­cine, mais là, cha­peau bas. Il fal­lait y pen­ser.

On ne peut que sa­luer cet acte de ré­sis­tance à l’en­va­his­seur. Face à la flore, la faune va for­cé­ment avoir peur. « Hêtre ou ne pas hêtre, telle est la ques­tion », au­rait dit notre belle jar­di­nière en plan­tant son feuillu. À bas les châ­taignes, vive les glands !

Quel dom­mage qu’on n’ait pas eu d’aus­si beaux esprits plus tôt. On au­rait plan­té quelques arbres Porte de la Cha­pelle en 1939, ja­mais les Al­le­mands n’au­raient osé en­trer dans Paris. Vert pomme contre vertde­gris. Quant à ce pauvre Charles Mar­tel qui a ba­taillé ferme pour ar­rê­ter les Arabes à Poi­tiers, il au­rait connu l’ar­rière­pe­tite­fille de Col­bert… Anne Hi­dal­go, il les fai­sait pas­ser par la fo­rêt de Tron­çais. C’était ga­gné.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.