Les feux en plein air sont ré­gle­men­tés

La lutte contre les feux de brous­sailles ou de fo­rêt passe par le res­pect d’un rè­gle­ment strict

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - Émi­lie Zaugg emi­lie.zaugg@cen­tre­france.com

Les condi­tions mé­téo es­ti­vales fa­vo­risent l’as­sè­che­ment des sols et de la vé­gé­ta­tion. Pour évi­ter les feux, la loi en­cadre cer­taines pra­tiques.

Se­lon les sa­peurs­pom­piers, en fo­rêt, trois in­cen­dies sur cinq se dé­clarent suite à une im­pru­dence. Chaque été, les sol­dats du feu du dé­par­te­ment sont en­ga­gés pour lut­ter contre des feux de brous­sailles et de vé­gé­ta­tion. Les ser­vices de la pré­fec­ture du Puy­de­Dôme rap­pellent que la ré­gle­men­ta­tion au­tour de l’éco­buage et des feux de plein air est stricte.

In­ter­dic­tions es­ti­vales. Entre le 1er juillet et le 30 sep­tembre, l’éco­buage, l’in­ci­né­ra­tion dans le cadre de la ges­tion fo­res­tière et le brû­lage des dé­chets vé­gé­taux agri­coles sont for­mel­le­ment in­ter­dits.

In­ter­dic­tions per­ma­nentes. Les ser­vices de l’État sou­lignent que « le brû­lage à l’air libre ou à l’aide d’in­ci­né­ra­teurs in­di­vi­duels des dé­chets non vé­gé­taux des par­ti­cu­liers ou is­sus d’ac­ti­vi­tés ar­ti­sa­nales, in­dus­trielles, com­mer­ciales ou agri­coles » fait l’ob­jet d’une in­ter­dic­tion va­lable toute l’an­née. Une règle va­lable pour les dé­chets vé­gé­taux mé­na­gers qui in­cluent les dé­chets verts dits de jar­din.

En­fin, l’uti­li­sa­tion de lan­ternes cé­lestes (chi­noises ou thaï­lan­daises) fait aus­si par­tie des pra­tiques in­ter­dites.

Feux au­to­ri­sés sous ré­serves. Les feux pour les mé­chouis, bar­be­cue, cam­ping ou de la SaintJean tout comme les tra­vaux de désher­bage à l’aide de désher­beur ther­mique sont au­to­ri­sés à condi­tion qu’ils se trouvent à plus de 200 mètres des bois, fo­rêts, plan­ta­tions et landes. Une dis­tance va­lable aus­si pour les feux d’ar­ti­fices de di­ver­tis­se­ment.

La pré­fec­ture du Puy­de­Dôme ex­plique que les com­munes peuvent prendre des ar­rê­tés mu­ni­ci­paux concer­nant les dif­fé­rents types de feux. Il est donc utile de se ren­sei­gner au­près de la mai­rie.

L’en­ca­dre­ment des feux est ré­gi par un ar­rê­té pré­fec­to­ral du 2 juillet 2012. « Cette ré­gle­men­ta­tion ne doit pas faire ou­blier que la va­lo­ri­sa­tion des dé­chets vé­gé­taux par com­pos­tage in­di­vi­duel ou en dé­chet­te­rie doit être pri­vi­lé­giée », in­siste la pré­ fec­ture du Puy­de­Dôme. Au moindre signe d’in­cen­die, pré­ve­nez les sa­peurs­pom­piers en ap­pe­lant le 18 ou le 112

« Un feu de fo­rêt se pro­page très vite, 20 à 50 mètres par mi­nute, in­diquent les pom­piers. Si vous êtes en voi­ture, éloi­gnez­vous ra­pi­de­ment dans le sens in­verse du feu. Fer­mez les vitres du vé­hi­cule et ten­tez de trou­ver un lieu dé­ga­gé pour y sta­tion­ner. »

Cer­taines in­ter­dic­tions va­lables toute l’an­née

FEU. Le dé­clen­che­ment des in­cen­dies en fo­rêt est sou­vent dû à des im­pru­dences. PHO­TO LA MON­TAGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.