An­dré Chas­saigne veut gar­der les vannes Se­reg à Thiers

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ - Pierre Cham­baud thiers@cen­tre­france.com

Pen­dant plu­sieurs mois, les 85 sa­la­riés de l’en­tre­prise Flowserve, à Thiers, ont lut­té pour né­go­cier leur plan de sau­ve­garde de l’em­ploi après l’an­nonce de la fer­me­ture du site en mars.

Ce­lui­ci a fi­na­le­ment été si­gné, le 30 mai der­nier, et les pre­mières lettres de li­cen­cie­ment sont dé­jà ar­ri­vées pour cer­tains sa­la­riés de Flowserve.

Mais la mo­bi­li­sa­tion conti­nue pour le dé­pu­té (PC) du Puy­de­Dôme, An­dré Chas­saigne, qui a en­voyé jeu­di deux lettres, l’une au mi­nistre de la Dé­fense Jean­Yves Le Drian, l’autre à Em­ma­nuel Ma­cron, mi­nistre de l’Éco­no­mie. Ob­jet : les vannes Se­reg, fa­bri­quées à Thiers et uti­li­sées par la ma­rine na­tio­nale, no­tam­ment sur les porte­avions et les sous­ma­rins nu­cléaires.

« Il ne faut pas re­lâ­cher la pres­sion »

Se­lon le dé­pu­té, au prin­temps, Flowserve s’était en­ga­gé à cé­der la fa­bri­ca­tion de ces pro­duits Se­reg à un éven­tuel re­pre­neur du site thier­nois. Tou­jours se­lon An­dré Chas­saigne, les en­ga­ge­ments n’ont pas été te­nus et « de­vant l’en­tê­te­ment des ac­tion­naires du groupe à conser­ver en leur sein les pro­duits Se­reg, la re­cherche d’un re­pre­neur a échoué […] Le groupe Flowserve a fi­na­le­ment dé­ci­dé de dé­lo­ca­li­ser ses ac­tions de fa­bri­ca­tion et de main­te­nance sur son site au­tri­chien. »

Le dé­pu­té jus­ti­fie cet en­voi par une né­ces­si­té de « ne pas re­lâ­cher la pres­sion ». Le dé­pu­té de­mande à l’État « d’exi­ger de Flowserve l’en­ga­ge­ment ferme de cé­der à un éven­tuel re­pre­neur du groupe thier­nois, ou à dé­faut une en­tre­prise lo­cale, la fa­bri­ca­tion et la main­te­nance des pro­duits Se­reg ». Cette ac­ti­vi­té, mi­no­ri­taire sur le site de Thiers, pour­rait per­mettre le main­tien de 15 sa­la­riés.

Dans le cadre de la loi Flo­range, une offre de re­prise a été re­fu­sée par Flowserve, en ac­cord avec l’in­ter­syn­di­cale. Le PSE si­gné, l’ac­ti­vi­té peut main­te­nant être re­prise dans le cadre de la re­vi­ta­li­sa­tion in­dus­trielle.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.