Les fa­vo­ris mar­seillais au ren­dez-vous de la Gévaudane

19e édi­tion, hier à Saugues, sur les routes du pla­teau de la Mar­ge­ride

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE -

Le pla­teau était re­le­vé pour cette 19e édi­tion de la Gévaudane. Mais sur les routes val­lon­nées de la cam­pagne sau­guaine, la prio­ri­té était sur­tout de s’amu­ser.

« Gar­dez­en sous la pé­dale, mais sur­tout, fai­tes­vous plai­sir ! » Cy­ril Merle, l’or­ga­ni­sa­teur, donne les der­nières consignes aux 202 par­ti­ci­pants ve­nus de Haute­Loire, Cler­montFer­rand, Saint­Étienne, mais aus­si de Mar­seille. Tous ont ré­pon­du pré­sent à l’in­vi­ta­tion du lo­cal de l’épreuve.

Une am­biance convi­viale

Dé­ca­lé en soi­rée, le nou­vel ho­raire n’a en rien en­tâ­ché le suc­cès de l’épreuve dé­cli­née en deux par­cours, de 6,5 et 13 km. À 18 heures, les en­fants avaient lan­cé la soi­rée avant le grand dé­part don­né à 19 heures par le maire de Saugues, Michel Brun. Les par­ti­ci­pants de La Gévaudane et de sa pe­tit soeur, la Gé­vau­da­nette, par­courent en­semble les deux pre­miers ki­lo­mètres avant de voir leurs che­mins se sé­pa­rer.

Une ving­taine de mi­nutes plus tard, Da­mien Rou­quet, pen­sion­naire du club de Mar­seille, fran­chit la ligne, avant même l’ar­ri­vée de la mo­to ou­vreuse. « Cy­ril m’avait dit de ne pas par­tir trop vite. Une fois dans la des­cente, j’étais de­vant et j’ai ap­puyé », ana­lyse­t­il, en­core frais après 22’52’’ d’ef­fort sur « un su­per par­cours ». Il de­vance Ré­my Bras­sac (24’53’’) et le lo­cal Cy­ril Merle (25’08’’). La pre­mière fé­mi­nine, Clau­dia Gon­cal­vès (Cler­mont Ath­lé­tisme) ter­mine en 30’51’’.

Les Mar­seillais, peu ha­bi­tués à ce genre de par­cours val­lon­né, étaient fa­vo­ris et ils ont te­nu leur rang. Comme pré­vu, la côte de la Ri­beyre et ses pour­cen­tages à 15 % a été dé­ci­sive. C’est ici, entre le 7e et le 8e ki­lo­mètre que Be­noît Du­net a lan­cé son at­taque. Ses pour­sui­vants ne l’ont plus re­vu. « D’ha­bi­tude, je sais gé­rer les courses longues, comme les ma­ra­thons. Quand c’est plus court, je pars fort et je vois ce que ça donne ! » Une tech­nique plu­tôt ef­fi­cace. À l’ar­ri­vée, il de­vance Da­vid Guil­cher (48’58’’), dé­jà deuxième l’an der­nier, et Ivan Bi­zet (49’43’’), triple vain­queur sur ces mêmes routes de Haute­Loire.

Dans les cou­lisses, l’or­ga­ni­sa­tion n’a pas failli à sa ré­pu­ta­tion. Sous les ap­plau­dis­se­ments du pu­blic, et mal­gré l’ef­fort par­fois in­tense, les sou­rires n’ont ja­mais quit­té les vi­sages des cou­reurs.

MON­TÉE. Der­nier ef­fort avant l’ar­ri­vée pour le vain­queur du 13 km, Be­noît Du­net. PHO­TO P. COUBLE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.