Du foin pour ai­der le Cé­zal­lier

Une opé­ra­tion était or­ga­ni­sée, ven­dre­di, à Saint­Beau­zire

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ - Ly­dia Ber­tho­mieu brioude@cen­tre­fence.com

Ven­dre­di ma­tin, une cin­quan­taine d’agri­cul­teurs des can­tons de Brioude et de Blesle se sont réu­nis pour ve­nir en aide aux ex­ploi­tants du Cé­zal­lier, en dif­fi­cul­té de­puis plu­sieurs mois.

Des re­morques pleines de bal­lots de paille ont convoyé, ven­dre­di, vers un champ de la com­mune de SaintBeau­zire, entre Brioude et Blesle. Lan­cé par la Fé­dé­ra­tion dé­par­te­men­tale des syn­di­cats ex­ploi­tants agri­coles (FDSEA) et les Jeunes Agri­cul­teurs de Hau­teLoire, une opé­ra­tion de so­li­da­ri­té était en cours. L’ob­jec­tif était de ré­col­ter un maxi­mum de four­rage, pour le don­ner aux agri­cul­teurs du Cé­zal­lier.

Quatre cents bal­lots et six ca­mions

« Les be­soins sont tou­jours réels dans le Cé­zal­lier. Les rats tau­piers font des ra­vages, si­gnale Fré­dé­rique Ra­ma­dier, res­pon­sable de cette opé­ra­tion de so­li­da­ri­té pour la FDSEA du Can­tal. Le pre­mier convoi est par­ti d’Au­zon en Haute­Loire, en no­vembre 2015. » De­puis les convois n’ont pas ces­sé, ve­nus des dé­par­te­ments li­mi­trophes mais aus­si du reste de la France. « Les agri­cul­teurs ont per­du entre un tiers et 50 % de leur ca­pa­ci­té d’es­tives. Et il faut bien nour­rir les ani­maux qui res­tent sur l’ex­ploi­ta­tion », pré­cise Fré­dé­rique Ra­ma­dier.

« Si on était dans la même si­tua­tion, on se­rait content que l’on vienne nous ai­der », in­dique Ni­co­las Mo­ro­na, agri­cul­teur à Cham­be­zon, sur la com­mune de Lempdes­sur­Al­la­gnon. « On a eu une très bonne ré­colte cette an­née, il en a 20 à 25 % de plus. On au­rait pu rem­plir nos granges mais on pré­fère jouer le jeu de la so­li­da­ri­té », ajoute Phi­lippe La­mat, vice­pré­sident de la FDSEA 43. Une cin­quan­taine d’agri­cul­teurs ont ré­pon­du présent. Dans la ma­ti­née, les quelque qua­ tre cents bal­lots de paille ont convoyé vers SaintBeau­zire pour être char­gé sur six ca­mions. Ils ont pris la route du Can­tal pour être re­dis­tri­bués. Les agri­cul­teurs n’au­ront plus qu’à payer le trans­port du four­rage, qui reste, lui, tou­jours gra­tuit.

De­puis le dé­but de l’opé­ra­tion, les quelque 1.500 tonnes de four­rages ré­col­tés ont per­mis de ve­nir en aide à près de 250 ex­ploi­tants.

CEN­TRA­LI­SÉ. Cinq ca­mions sont par­tis en di­rec­tion du Can­tal. Un sixième de­vrait par­tir au­jourd’hui avec les bal­lots en trop qui n’avaient pas pu être char­gés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.