Un être glo­bal

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE -

Professeur à l’École na­tio­nale su­pé­rieure de pay­sage de Ver­sailles, Gilles Clé­ment a si­gné de nom­breux jardins en France – dont le mu­sée du quai Bran­ly – mais aus­si par­tout dans le monde. Bien sûr, il a écrit sur les concepts qu’il a éla­bo­rés : le jar­din pla­né­taire, le jar­din en mou­ve­ment, le tiers pay­sage. S’il est le plus connu des pay­sa­gistes fran­çais, il oc­cupe aus­si une place im­por­tante dans la lit­té­ra­ture d’au­jourd’hui. Sen­sible, ci­se­lée, en­ga­gée, son écri­ture res­semble à ce qu’il est. Pa­ru en 2010, Le Sa­lon des berces ra­conte l’histoire de cette mai­son dans la Val­lée aux pa­pillons, puisque c’est là, qu’en­fant, il ve­nait ob­ser­ver les in­sectes. Il y sé­journe six mois dans l’an­née. Ces livres sont sou­vent des quêtes ini­tia­tiques – Tho­mas et le voya­geur, La Der­nière Pierre… Le pro­chain est at­ten­du avec im­pa­tience. L’ob­ser­va­tion du monde, de la na­ture, des ani­maux, des hommes lui a fait construire une oeuvre glo­bale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.