Les filles en forme, pas les hommes

Du très bon et du mau­vais hier, pour la 1re jour­née

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RIO 2016 -

Le re­tour de To­ny Par­ker n’a rien chan­gé. Les bleus ont to­ta­le­ment man­qué leurs dé­but en s’in­cli­nant contre l’Aus­tra­lie, 66-87. Les filles, elles, ont réa­li­sé un dé­part ca­non face aux Turques (55-39).

Les bas­ket­teurs fran­çais, mé­con­nais­sables mal­gré le re­tour de To­ny Par­ker, ont ra­té leur en­trée aux Jeux de Rio, hier, en som­brant face à l’Aus­tra­lie (66­87), qui n’est pour­tant pas la plus re­dou­table équipe de leur groupe.

Un suc­cès leur au­rait don­né plus de chances de ne pas ter­mi­ner qua­trièmes, la der­nière place sy­no­nyme de qua­li­fi­ca­tion pour les quarts de fi­nale. Et, ain­si d’évi­ter un ad­ver­saire trop pé­rilleux à ce stade de la com­pé­ti­tion.

Dé­jà in­quié­tants lors des matches ami­caux (3 dé­faites contre la Ser­bie, la Croa­tie et l’Ar­gen­tine, 0 vic­toire), les Bleus n’ont ja­mais vrai­ment trou­vé la

PRO­CHAINS MATCHS

bonne car­bu­ra­tion. Absent lors de la pré­pa­ra­tion olym­pique pour cause de deuxième pa­ter­ni­té, Par­ker a pour­tant son­né la ré­volte au coeur du deuxième quart­temps lorsque les siens étaient aux abois (17­32) et fai­saient preuve d’un éton­nante pas­si­vi­té dé­fen­sive.

Les Fran­çais n’ont pas su faire fruc­ti­fier cette re­mon­tée au re­tour des ves­tiaires, su­bis­sant l’im­pact phy­sique des Aus­tra­liens et la mé­ca­nique bien hui­lée de leur cinq ma­jeur à l’ac­cent NBA. Le mus­cu­leux Aron Baynes les a fait souf­frir ain­si que Pat­ty Mills, qui par­tage le poste de me­neur avec Par­ker chez les Spurs. C’est lui qui a re­mis les Aus­tra­liens à bonne dis­tance d’une flèche à trois points (4636). La suite a vi­ré à la le­çon de bas­ket, l’écart grim­pant même à +20 (5272) à cinq mi­nutes de la fin.

Les Fran­çais de­vront se res­sai­sir dans la nuit de lun­di à mar­di contre la Chine. Pour les filles, même sans Cé­line Du­merc, la vie conti­nue.

Elles rat­trapent le coup

Les filles ont rem­por­té une belle vic­toire sur la Tur­quie, 55 à 39, hier à Rio, pour leur en­trée dans le tour­noi olym­pique.

Pri­vées pour toute la com­pé­ti­tion de leur me­neuse et ca­pi­taine, bles­sée à la che­ville, les Bleues au­raient pu s’ef­fon­drer. On a craint le pire lors­qu’elles ont été ra­pi­de­ment me­nées de dix points dans le pre­mier quart­temps (14­4).

C’est l’ef­fet in­verse qui s’est pro­duit : une énorme en­vie de re­vanche sur le mau­vais sort, et peut­être un cer­tain al­lè­ge­ment de la pres­sion, leur ont per­mis de ren­ver­ser la ten­dance avant la fin de la pre­mière pé­riode (22­19).

Sarah Mi­chel a pris sa part en ren­trant ses tirs à trois points (14 points, meilleure mar­queuse avec l’in­té­rieure En­dy Miyem), mais c’est sur­tout en res­ser­rant en­core leur dé­fense, leur point fort ha­bi­tuel, que les Fran­çaises ont fait la dif­fé­rence. Dans le deuxième quart­temps, les Turques n’ont ins­crit que trois points.

EN FORME. A l’image de Va­le­riane Ayayi, l’équipe de France a sur­vo­lé les dé­bats face à la Tur­quie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.