Co­ren­tin Ville et Quen­tin Ron­gere brillent

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS CYCLISME - Ni­co­las Ca­ni­zares Twit­ter : @Ni­coCa­ni­zares

Le Team cy­cliste lan­gea­dois a en­re­gis­tré un re­cord de par­ti­ci­pa­tions (733) pour sa pre­mière or­ga­ni­sa­tion de la Pierre-Chany. Co­ren­tin Ville a fait hon­neur à ce der­nier sur 141 km, alors que Quen­tin Ron­gere a rem­por­té la Claude-Sé­guy (110 km).

Vingt ans et en­core de beaux jours de­vant elle. La cy­clo­spor­tive Pierre­Chany at­tire tou­jours au­tant de cou­reurs, des ama­teurs mais aus­si des lé­gendes. C’est le cas de Jean­Claude Theillière, der­nier au­ver­gnat à avoir été cham­pion de France pro­fes­sion­nel il y a 50 ans, présent au dé­part mais pas sur le vé­lo. À l’in­verse de Laurent Bro­chard, ré­cem­ment ins­tal­lé en Au­vergne, il s’est re­mis en selle, hier, sur la Clau­deSé­guy (110 km), son ami grâce à qui il a par­rai­né cette 20e édi­tion.

Bro­chard : « De quoi faire pour le vé­lo ici »

Le cham­pion du monde sur route 1997 dé­couvre peu à peu sa nou­velle ré­gion. « Cela m’a per­mis d’élar­gir les routes. Dans ce pays d’Au­vergne, il y a vrai­ment de quoi faire pour le vé­lo. » Le Man­ceau n’a peut­être plus les jambes de ses 20 ans, mais il a pris du plai­sir sur les routes de la Haute­Loire. « Je n’ai pas tou­ché au vé­lo de­puis mi­juin. Je fais quand même un ré­sul­tat cor­rect. Il y a de bons restes. »

Sur la même dis­tance, la vic­toire s’est ré­glée au sprint. Quen­tin Ron­gere, cou­reur du Vé­lo Club du Ve­lay, a fait ca­va­lier seul pen­dant 80 ki­lo­mètres de course, mais il a ex­plo­sé face au vent dans les 30 der­niers. Ce qui ne l’a pas em­pê­ché de faire un der­nier ef­fort pour s’im­po­ser lors de sa pre­mière Claude­Sé­guy.

Co­ren­tin Ville (CR4C Roanne) a eu moins de mal à sur­vo­ler le long par­cours de 141 ki­lo­mètres. En pleine pré­pa­ra­tion du Tour de la Creuse jeu­di, le 2e et bien­tôt 1re ca­té­go­rie est ve­nu « dans l’op­tique de faire une sor­tie fon­cière ». Le Lan­gea­dois connais­sait la prin­ci­pale dif­fi­cul­té du tra­cé. « La mon­tée de Saugues m’a le plus mar­qué avec 7 ou 8 ki­lo­mètres à huit pour cent de dé­ni­ve­lé. »

Il a aus­si vu une nou­velle or­ga­ni­sa­tion prendre le re­lais avec brio de Mar­cel Le Ba­ron, qu’il connaît bien et pour qui il avait « dé­jà don­né quelques coups de main en tant que bé­né­vole ». Ces hommes de l’ombre étaient 250 hier, à as­su­rer la sé­cu­ri­té des cou­reurs ain­si que la pé­ren­ni­té de cette épreuve d’en­ver­gure.

IMPERTURBABLE. Co­ren­tin Ville (dos­sard 133), ici à la sor­tie de Chil­hac, n’a ja­mais été mis en dif­fi­cul­té. PHO­TO HER­VÉ CHELLÉ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.