Châ­teau Per­ché fait son fes­ti­val à Ra­vel

Le Fes­ti­val Châ­teau Per­ché se pour­suit au­jourd’hui, jus­qu’à de­main 15 heures au Châ­teau de Ra­vel

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - Léa Bro­que­rie lo­cale@cen­tre­france.com

Les fes­ti­va­liers ont fait vi­brer le châ­teau de Ra­vel, hier, pour la 3e édi­tion du Fes­ti­val Châ­teau Per­ché. Elle se pour­suit ce soir jus­qu’à de­main après-mi­di.

Des rires, du bon son, des cou­leurs, des spec­tacles et sur­tout beau­coup de danse : tous les in­gré­dients étaient réunis pour une très belle soi­rée. Contrai­re­ment aux deux pre­mières édi­tions, le fes­ti­val dure cette fois­ci trois jours. « On vit deux fois avec le le­ver du jour, deux fois avec le cou­cher », se ré­jouit Sa­my, pré­sident du fes­ti­val. Ka­thy, di­rec­trice ar­tis­tique, a pu pro­gram­mer plus d’ar­tistes : « Ils sont 150 sur tout le week­end ».

Si l’évé­ne­ment a tout d’un grand, il est sur­tout à l’image de l’un­der­ground ber­li­nois, que les or­ga­ni­sa­teurs ché­rissent tant : culture mu­si­cale, arts, et sur­tout li­ber­té. Un fes­ti­val plu­ri­dis­ci­pli­naire qui ras­semble plus de 3.000 fes­ti­va­liers pen­dant tout le week­end. L’ex­pres­sion « à Châ­teau Per­ché, tu trouves for­cé­ment ton bon­heur » prend alors tout son sens.

PLAI­SIR. Les fes­ti­va­liers ont sui­vi à la règle le thème de cette troi­sième édi­tion : in­can­des­cence des sens et in­dé­cence ! RE­POR­TAGE PHO­TO RÉ­MI DUGNE

AM­BIANCE. Ils ont bien pro­fi­té des es­paces dé­tente, « chill ».

AMIS. L’oc­ca­sion de se re­trou­ver entre amis ou en fa­mille.

CHA­LEUR. Les pis­to­lets à eau étaient les bien­ve­nus !

AR­TISTES. Ils étaient nom­breux à se suc­cé­der toute la soi­rée.

EN FORME. Des rires et beau­coup d’en­thou­siasme.

SPEC­TACLE. Sur l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.