Après une faillite les sa­la­riés em­bauchent leur ex-pa­tron

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ -

A Ys­sin­geaux, les sa­la­riés d’une im­pri­me­rie en faillite, qu’ils ont re­prise sous forme d’une coo­pé­ra­tive, ont em­bau­ché leur an­cien pa­tron.

L’im­pri­me­rie Phil’Print était en li­qui­da­tion ju­di­ciaire de­puis mai der­nier. Fi­na­le­ment, seize des vingt­huit sa­la­riés ont uti­li­sé leurs in­dem­ni­tés de li­cen­cie­ment pour in­ves­tir dans la for­ma­tion d’ une Scop (so­cié­té coo­pé­ra­tive ou­vrière de pro­duc­tion) et re­lan­cer ain­si l’en­tre­prise.

On comp­te­ra donc dans leurs rangs leur ex­pa­tron, Ré­my Phi­lippe, em­bau­ché en tant que di­rec­teur com­mer­cial. Cette dé­ci­sion en a éton­né plus d’un, cer­tains ren­dant l’ex­pa­tron res­pon­sable de la faillite de l’en­tre­prise. D’autres dé­fendent l’an­cien di­ri­geant en af­fir­mant qu’ils ont be­soin d’un « très bon tech­ni­co­com­mer­cial », et que c’est de lui qu’est ve­nue l’idée de Scop.

Ven­dre­di der­nier, les sa­la­riés ont dé­po­sé les sta­tuts de la nou­velle struc­ture, re­nom­mée « SARL im­pri­me­rie coo­pé­ra­tive des Sucs d’Ys­sin­geaux », au tri­bu­nal de com­merce du Puy­en­Ve­lay. Ils re­pren­dront le tra­vail la se­maine pro­chaine.

YS­SIN­GEAUX. L’im­pri­me­rie Phil’Print était en li­qui­da­tion ju­di­ciaire de­puis mai der­nier. PHO­TO GOOGLE STREET VIEW

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.