Après les pa­vés, les plumes

Calme re­ve­nu au fes­ti­val de théâtre de rue avec un beau fi­nal

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ - Gilles Lal­loz gilles.lal­loz@cen­tre­france.com

Après les af­fron­te­ments de ven­dre­di soir place des Carmes, sui­vis de trois ar­res­ta­tions, le calme est re­ve­nu sur le fes­ti­val de théâtre de rue d’Au­rillac qui a connu, hier, une der­nière jour­née dans une bonne am­biance.

Des anges dans le ciel, une tonne de plumes qui tombent tout en dou­ceur sur les spec­ta­teurs. Le fi­nal de l’édi­tion 30 bis du fes­ti­val de théâtre de rue, pro­po­sé, cette nuit, par la com­pa­gnie Gratte ciel a conclu de ma­nière apai­sante une jour­née où Au­rillac avait re­trou­vé le calme.

Trois ar­res­ta­tions

Les af­fron­te­ments de la veille, entre ma­ni­fes­tants, cas­seurs et forces de l’ordre, qui s’étaient concen­trés sur la place des Carmes (notre pré­cé­dente édi­tion), ont en­traî­né trois ar­res­ta­tions. Au moins deux de ces per­sonnes pla­cées en garde à vue sont connues pour être « des cas­seurs pro­fes­sion­nels », comme les avaient dé­crits les élus lo­caux. L’un de ces in­di­vi­dus de­ vrait être pré­sen­té au tri­bu­nal, au­jourd’hui, en com­pa­ru­tion im­mé­diate.

Dans la nuit de ven­dre­di à sa­me­di, qui s’est ré­vé­lée tranquille dans les rues au­rilla­coises, des ren­forts sont ve­nus gros­sir les ef­fec­tifs des forces de l’ordre dé­jà pré­sents dans la pré­fec­ture can­ta­lienne.

Si le dis­po­si­tif de contrôle pour ac­cé­der au cen­tre­ville avait été as­sou­pli ven­dre­di soir, il a été ré­ac­ti­vé hier, avec quelques adap­ta­tions.

« L’unique rai­son, c’est la sé­cu­ri­té des fes­ti­va­liers, des fa­milles, des ar­tistes, ex­plique le maire d’Au­rillac Pierre Ma­tho­nier. Per­sonne n’a en­vie de dé­pen­ser de l’ar­gent dans un dis­po­si­tif comme ce­la. Per­sonne n’aime les bar­rières. Mais, dans le contexte na­tio­nal, ce n’est pas une ques­tion de qui est maire, qui est pré­fet, ces dis­po­si­tions sont in­con­tour­nables. Sans ce dis­po­si­tif, il n’y a pas de fes­ti­val. »

L’édi­tion 30 bis a bel et bien eu lieu et est al­lée à son terme avec un spec­tacle fi­nal Place des anges qui a of­fert une ex­plo­sion acro­ba­tique et une tem­pête de plumes qui ont lais­sé le pu­blic rê­veur.

FI­NAL. La com­pa­gnie Gratte ciel a pro­po­sé un spec­tacle apai­sant où les anges ont vo­lé dans le ciel au­rilla­cois et où une pluie de plumes a per­mis de mettre un point fi­nal à l’édi­tion 30 bis en beau­té. PHO­TO CH­RIS­TIAN STAVEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.