La vic­toire qu’il fal­lait pour Cler­mont

Après son suc­cès à Auxerre ven­dre­di soir au stade Ab­bé­Des­champs (1­0)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS FOOTBALL - Di­dier Cros

Cler­mont a mon­tré pour la pre­mière fois cette sai­son un vi­sage sé­dui­sant, ven­dre­di soir, à Auxerre. Avec à la clé une vic­toire mé­ri­tée et en­cou­ra­geante pour la suite.

Cler­mont en avait be­soin. En si­gnant sa pre­mière vic­toire de la sai­son en cham­pion­nat à Auxerre, ven­dre­di soir 1­0, il a lan­cé sa sai­son et mon­tré des pro­grès bien­ve­nus.

1 Trois points bien­ve­nus Alors qu’il poin­tait en der­nière po­si­tion au coup d’en­voi, ce suc­cès lui per­met de dé­col­ler sur le plan pu­re­ment comp­table. Certes, à ce stade pré­coce de la sai­son où les po­si­tions sont en­core té­nues, sa si­tua­tion n’était pas alar­mante, mais il ne fal­lait pas se lais­ser dé­cro­cher. Grâce à cette vic­toire la ré­cep­tion de l’AC Ajac­cio, ven­dre­di pro­chain, peut lui per­mettre d’in­té­grer la pre­mière par­tie du ta­bleau avant la pre­mière trêve.

2 Un contenu qui ras­sure Mais le plus ras­su­rant est ve­nu du conte­ nu du match. Cler­mont a li­vré sa meilleure co­pie dans tous les do­maines : ani­ma­tion of­fen­sive, so­li­di­té dé­fen­sive et en­ga­ge­ment aus­si. De­puis le dé­but de la sai­son, Cler­mont re­bâ­ti du sol au pla­fond de­vant ba­fouillait son foot­ball. Certes, en jouant près de 80 mi­nutes à dix à Va­len­ciennes après l’ex­pul­sion de Lo­py puis plus d’une heure contre So­chaux après celle de Djel­la­bi, il s’était ti­ré une balle dans le pied. Mais ses pres­ta­tions étaient ce­pen­dant pauvres et donc in­quié­tantes.

À Auxerre, Cler­mont a pris le jeu à son compte. Ce­la s’est tra­duit par des oc­ca­sions, des si­tua­tions, des en­chaî­ne­ments, des centres.

À Auxerre il s’est mon­tré éga­le­ment ras­su­rant sur le plan dé­fen­sif. Il n’a pas en­cais­sé de but pour la deuxième fois cette sai­son après le nul contre le Red Star (0­0). Hor­mis sur deux coups francs et une sor­tie dans les pieds de Vincent, Jean­nin n’a pas été sol­li­ci­té. Preuve que Cler­mont a glo­ba­le­ment domp­té une AJA in­of­fen­sive.

3 Des joueurs qui montent en puis­sance La pres­ta­tion col­lec­tive cler­mon­toise a été pos­sible grâce à la mon­tée en puis­sance de cer­tains joueurs, en re­trait jus­que­là sur le plan phy­sique et tech­nique. No­tam­ment Tho­mas Guer­bert ou Lu­do­vic Ajorque très en vue dans l’Yonne. Le pre­mier à qui la coach a confié les clés de l’ani­ma­tion of­fen­sive a été in­fluent et créa­tif avec à la clé une passe dé­ci­sive. Le se­cond qui de­vait ser­vir de point d’an­crage, grâce à son ga­ba­rit, a pe­sé. Guer­bert sor­tait d’une sai­son en poin­tillés avec So­chaux après une grave bles­sure. Ajorque ap­pri­voise la L2 après deux sai­sons en Na­tio­nal.

ME­NEUR Tho­mas Guer­bert (au centre) a été in­fluent dans le jeu cler­mon­tois, ven­dre­di à Auxerre. PHO­TO JÉRÉMY FULLRINGER

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.