Des sprints, de l’in­dé­ci­sion, de l’in­édit étaient au ren­dez-vous

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS CYCLISME - Xa­vier Georges

Re­tour en trois chiffres sur les grands temps forts de la se­maine.

4 Comme le nombre d’ar­ri­vées au sprint. Ce 49e Tour du Limousin pro­met­tait de faire la part belle aux sprin­teurs. Il a ré­pon­du aux at­tentes. Avec quatre ar­ri­vées au sprint en quatre jours, la ba­garre a bel et bien eu lieu dans l’em­bal­lage fi­nal. Si la pre­mière étape a vu un pe­tit groupe de res­ca­pés de l’échap­pée de la jour­née ré­sis­ter au re­tour du pe­lo­ton et se dis­pu­ter la gagne, les trois autres se sont conclues par un sprint mas­sif sur la ligne. Une is­sue spec­ta­cu­laire à chaque fois, même si le tra­di­tion­nel scé­na­rio « échap­pée ­ ges­tion des écarts à 3 mi­nutes ­ re­tour du pe­lo­ton à 20 km de l’ar­ri­vée » est aus­si en­nuyeux qu’il peut être aga­çant.

Le match Bou­han­ni ­ Co­quard a, lui, en tout cas tour­né court. Le cou­reur de Co­fi­dis a certes ré­glé le pe­lo­ton le pre­mier jour à Ora­dour­sur­Glane, mais au­cun des deux n’a réus­si à trou­ver l’ou­ver­ture le reste du temps, tous les deux aban­don­nant même jeu­di pour dif­fé­rentes rai­sons (chute pour Co­quard, mé­forme pour Bou­han­ni).

Ce­lui qui s’est fi­na­le­ment af­fir­mé un peu plus dans l’exer­cice est Son­ny Col­brel­li. Deuxième à Au­zances, vain­queur à Li­gi­niac et à Li­moges, l’Ita­lien de la Bar­dia­ni a ex­cel­lé et mar­qué une nou­velle fois le Tour du Limousin de son em­preinte.

4 Comme le nombre de se­condes entre les trois pre­miers. L’an pas­sé, le scé­na­rio du Tour avait été suf­fo­cant, avec la vic­toire le der­nier jour de Col­brel­li grâce à l’ad­di­tion des places sur les quatre jours, au dé­tri­ment de Je­sus Her­ra­da. L’épi­logue n’a pas été si ren­ver­sant cette an­née mais en s’im­po­sant à Beau­blanc ven­dre­di, Col­brel­li a bien failli re­faire le coup. Ses 10 se­condes de bo­ni­fi­ca­tions dues au vain­queur ne lui ont fi­na­le­ment per­mis que de re­ve­nir à une se­conde de Joey Ross­kopf qui n’a pas per­du pied et a te­nu bon jus­qu’au bout.

Deuxième dès le pre­mier jour à Au­zances, Hu­bert Du­pont (AG2R La Mon­diale), 35 ans, com­plète pour sa part le po­dium, à 4 se­condes de Ross­kopf. Et si l’on ajoute Ni­co­las Edet (Co­fi­dis), 4e à 5 se­condes, la marge est in­fime au clas­se­ment fi­nal, même si Joey Ross­kopf a sem­blé plei­ne­ment maî­tri­sé son af­faire.

1 Comme la pre­mière vic­toire d’un Amé­ri­cain sur le Tour du Limousin. Vain­queur de la 1re étape, Joey Ross­kopf a été le pa­tron du 49e Tour du Limousin de bout en bout. L’Amé­ri­cain s’est mon­tré so­lide face aux at­taques, no­tam­ment dans le fi­nal à Beau­blanc, et a pu, le reste du temps, comp­ter sur une équipe BMC qui l’a par­fai­te­ment choyé. De Mar­chi et tous les autres ont ain­si maî­tri­sé et contrô­lé les écarts sur les dif­fé­rentes échap­pées pour as­seoir la po­si­tion de leur lea­der.

Au fi­nal, après deux suc­cès ita­liens consé­cu­tifs (Fi­net­to en 2014, Col­brel­li en 2015), c’est la 1re vic­toire d’un Amé­ri­cain sur le Tour du Limousin. Ross­kopf rem­por­tant pour sa part, à 26 ans, sa pre­mière épreuve pro­fes­sion­nelle.

VAIN­QUEUR. Joey Ross­kopf a por­té le maillot de lea­der de bout en bout. PHO­TO THO­MAS JOUHANNAUD

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.