Les Fran­çaises s’in­clinent face à la Rus­sie (22­19) et se consolent avec l’ar­gent

Nou­velle mé­daille d’ar­gent, le to­tal de Pé­kin 2008 (41) se­ra dé­pas­sé

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE -

Les hand­bal­leuses fran­çaises, en manque d’ef­fi­ca­ci­té en at­taque, se sont in­cli­nées lors de leur pre­mière fi­nale olym­pique contre la Rus­sie (19-22), en pleine re­nais­sance, hier.

Après un par­cours hé­roïque, mar­qué no­tam­ment par un quart de fi­nale ren­ver­sant face à l’Es­pagne, les Bleues ont été rat­tra­pées au plus mau­vais mo­ment par leur grande fai­blesse: la fi­ni­tion.

Dans ce match qui a long­temps tar­dé à s’en­flam­mer, elles ont qua­si­ment tou­jours été me­nées. Et lors­qu’une op­por­tu­ni­té de prendre les com­mandes s’est pré­sen­tée dans le der­nier quart d’heure (14­14), elles ont af­fi­ché leurs li­mites dans le jeu d’at­taque pla­cée.

Mal­gré la dé­faite, cette cam­pagne bré­si­lienne res­te­ra belle pour les joueuses d’Oli­vier Krumb­holz qui, avec l’ar­gent, ont ap­por­té la pre­mière mé­daille olym­pique au hand fé­mi­nin fran­çais.

Jus­qu’alors, la France avait dû se conten­ter de la qua­trième place, en 2004 à Athènes, et avait chu­té dès les quarts de fi­nale lors des ses trois autres par­ti­ci­pa­tions au Jeux. L’épo­pée bré­si­lienne a par ailleurs mis fin à cinq ans de di­sette. Le der­nier po­dium, toutes com­pé­ti­tions confon­dues, da­tait du Mon­dial2011 (2e).

C’était dé­jà au Bré­sil et elles avaient écar­té les Russes lors des quarts de fi­nale (25­23). Les Fran­çaises avaient alors pris leur re­vanche sur la sé­lec­tion slave qui les avait bat­tues deux ans plus tôt en fi­nale du Mon­dial.

L’équipe du sor­cier Iev­gue­ni Tre­fi­lov avait joué un autre mau­vais tour aux Tri­co­lores en quarts de fi­nale des Jeux de Pé­kin, au terme d’un match ex­trê­me­ment ser­ré (32­31 a.p.).

Avec son jeu d’at­taque ra­pide et ses ti­reuses, elle avait dé­jà bat­tu la France en phase de poule (26­25). Et elle se pré­sen­tait à cette fi­nale, gor­gée de confiance grâce à sa vic­toire sur la Nor­vège, double cham­pionne olym­pique en titre, en de­mi­fi­nale.

La France était d’abord por­tée par l’ef­fi­ca­ci­té de sa gar­dienne Aman­dine Ley­naud, qui mul­ti­pliait les ar­rêts dans le pre­mier quart d’heure (8), dont un sur pe­nal­ty.

Les Bleues dé­fen­daient bien, mais le jeu ra­pide et la puis­sance de feu ad­verse fai­saient la dif­fé­rence. Les Russes pre­naient quatre lon­gueurs d’avance grâce à un mis­sile d’Iri­na Bliz­no­va (4­8).

Les Fran­çaises se sont rap­pro­chées sous l’im­pul­sion de Lau­ri­sa Landre (7­8). Mais la Rus­sie a de nou­veau pris ses dis­tances à la pause grâce au ta­lent de ses ti­reuses (7­10).

So­lide dé­fen­si­ve­ment, la France de­vait im­pé­ra­ti­ve­ment em­bal­ler le match en at­taque pour es­pé­rer conqué­rir l’or. Lau­ra Glau­ser, ve­nue au re­lais de Ley­naud dans la cage, a en­core mon­tré qu’elle va­lait plus qu’une dou­blure.

La bles­sure à l’épaule gauche d’Alexan­dra La­cra­bère, leur meilleure mar­queuse, qui s’est heur­tée à la mu­raille russe, n’al­lait pas af­fai­blir le mo­ral des Bleues qui réus­sis­saient à en­flam­mer (en­fin) le match dans le der­nier quart d’heure.

Mais les Fran­çaises mon­traient leurs li­mites en at­taque pla­cée, leur point faible. Elles bu­taient trop sou­vent sur la gar­dienne Ta­tia­na Ero­khi­na.

Mal­gré la com­ba­ti­vi­té de Glau­ser, la Rus­sie en­clen­chait un 3­0 (14­17) et sem­blait avoir le match en main dans le mo­ney­time. Le coach russe Iev­gue­ni Tre­fi­lov conti­nuait de hur­ler sur son banc pour mo­ti­ver ses troupes.

De­vant l’in­ef­fi­ca­ci­té fran­çaise, la sé­lec­tion slave re­pre­nait de la marge (16­20), mais man­quait de lu­ci­di­té à l’image de ce pe­nal­ty d’Ili­na ex­pé­dié au des­sus de la cage de Ley­naud.

Pi­neau en­chaî­nait (18­20) Mais le but d’Ako­pian (18­21) son­nait le glas des es­poirs fran­çais.

DÉ­CEP­TION. Al­li­son Pi­neau et les Fran­çaises dé­çues d’avoir man­qué l’or après un très beau tour­noi olym­pique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.