En fi­nale, les Fran­çais au­ront fort à faire

Eme­line Dar­tron et An­toine Cor­nut­Chau­vinc sont sor­tis vic­to­rieux des de­mi­fi­nales

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Bé­ren­gère Sé­rot

Les de­mi-fi­nales qui se dé­rou­laient hier ont ac­cou­ché de très belles ren­contres. Ce qui laisse pré­sa­ger un beau spec­tacle pour les fi­nales qui ont lieu au­jourd’hui.

On connaît dé­sor­mais les quatre fi­na­listes de ce tour­noi ITF Ju­niors. La ma­ti­née avait dé­bu­té de la plus belle des ma­nières avec un duel fran­co­fran­çais, entre Eme­line Dar­tron (n° 6) et Carole Mon­net. Dé­jà fi­na­liste en double, la n° 6 le se­ra aus­si en simple.

Me­nant ra­pi­de­ment 5­3, elle s’offre une balle de set qu’elle conver­tit im­mé­dia­te­ment, en dé­po­sant une amor­tie juste der­rière le fi­let.

Dès le dé­but du 2e set, Carole Mon­net, pro­ba­ble­ment émous­sée par son com­bat long de 3 heures de la veille, est de nou­veau mise en dif­fi­cul­té. Brea­kée deux fois, me­née 4­1, elle s’ac­croche jus­qu’à 5­4, mais ce­la ne suf­fi­ra pas. Elle s’in­cline 6­3, 6­4.

La n° 1 tient son rang

Il n’y au­ra pas de fi­nale fran­co­fran­çaise, la faute à l’Amé­ri­caine Mi­ran­da Ra­ mi­rez (et non pas l’Es­pa­gnole comme in­di­qué dans notre édi­tion d’hier, ndlr). Dans cette 2e de­mi­fi­nale, elle a étouf­fé la Fran­çaise Cla­risse Ben­noit. Ca­pable de sor­tir des aces en se­conde balle, elle rem­porte le pre­mier set fa­ci­le­ment, 6­1.

Dans le 2e set, la Fran­çaise semble avoir pris ses marques et les dé­bats sont plus équi­li­brés. Mais avec un break d’avance, l’Amé­ri­caine fait la course en tête. À 5­3, Cla­risse Ben­noit au ser­vice, est sous pres­sion.

La n° 1 ob­tient 2 balles de match, une seule suf­fi­ra pour dé­cro­cher la fi­nale, après 4 vic­toires contre des Fran­çaises. Il re­vien­ dra donc à Eme­line Dar­tron de bri­ser cette sé­rie.

Dans l’après­mi­di, ce fut aux gar­çons d’en dé­coudre. Le Bri­tan­nique An­ton Ma­tu­se­vich (n° 2), très fa­cile dans ses pré­cé­dentes ren­contres, af­fron­tait le Fran­çais Bap­tiste An­sel­mo. Au­teur de quelques fautes di­rectes in­ha­bi­tuelles, le n° 2, ap­pa­raît ten­du dans le dé­but de match. Pour­tant, un seul break lui suf­fit pour em­po­cher la pre­mière manche.

Il ne lui au­ra fal­lu qu’un seul set pour se ré­gler, avant de dé­rou­ler. S’ap­puyant sur un ser­vice tou­jours aus­si puis­sant, le 2e set n’est qu’une for­ma­li­té (6­2). An­ton Ma­tu­se­vich n’a pas failli et se re­trou­va en fi­nale.

Dans le match pour le titre, il de­vra se mé­fier d’un autre Fran­çais, An­toine Cor­nut­Chau­vinc, qui est re­ve­nu de loin dans sa de­mi­fi­nale. Face à l’Es­pa­gnol Ale­jan­dro Ve­dri Asen­si (n° 5), la par­tie fut ser­rée, cha­cun se ren­dant coup pour coup, jus­qu’à 4­4. Puis le Fran­çais breake à temps et ne tremble pas au mo­ment de conclure le pre­mier set sur sa mise en jeu.

Dans le 2e set, il conti­nue sur sa lan­cée, mon­tant à la vo­lée et va­riant ses coups. Avec un break d’avance, il semble lan­cé vers la vic­toire. C’était sans comp­ter sur la té­na­ci­té de l’Es­pa­gnol qui ef­face deux balles de match pour re­col­ler à 6­6. Ra­pi­de­ment me­né 4­0 dans le tie­brak, c’est au tour de Cor­nut­Chau­vinc de mon­trer son men­tale. À 7­6, la 4e balle de match est la bonne.

Après un tel sus­pense, place aux fi­nales, on en re­de­mande !

SO­LIDE. An­ton Ma­tu­se­vich se­ra dif­fi­cile à al­ler cher­cher en fi­nale. PHO­TO THIER­RY NI­CO­LAS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.