Éclipses ja­po­naises

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - Eric Faye (Au Seuil) Par Wil­frid Sé­jeau, li­brai­rie Le Cy­près-Gens de la Lune à Nevers

Le ro­man au­rait pu s’ap­pe­ler les dis­pa­rus. Cette his­toire d’éclipses n’a rien à voir avec un phé­no­mène as­tro­no­mique, nim­bé d’une au­ra énig­ma­tique, il laisse pré­sa­ger l’es­poir d’un re­tour. Le livre a la beau­té mé­lan­co­lique de ces astres que l’on de­vine la nuit tout en sa­chant qu’ils sont peut­être éteints de­puis long­temps. C’est une his­toire fas­ci­nante dont j’igno­rais tout : dans les an­nées 60 et 70 la Co­rée du Nord donc, pla­nète dite com­mu­niste et réel­le­ment gla­ciaire, a me­né une sé­rie d’en­lè­ve­ments au Ja­pon, es­sen­tiel­le­ment de très jeunes femmes, cap­tu­rées et ra­me­nées en Co­rée du Nord à des­sein de for­mer les es­pions pour in­fil­trer les puis­sances ca­pi­ta­listes. C’est avec une mer­veilleuse sen­si­bi­li­té, avec pu­deur et em­pa­thie qu’Eric Faye ra­conte l’his­toire de ces femmes et d’un homme ar­ra­chés su­bi­te­ment à leur vie pour dé­bar­quer dans un uni­vers in­com­pré­hen­sible, her­mé­tique. Dans cette am­biance sa­tur­nienne deux femmes, Nao­ko et Set­su­ko, toutes les deux dé­ra­ci­nées, vont se lier d’ami­tié, l’une d’elles épou­se­ra le ca­po­ral amé­ri­cain Jim Sel­kirk qui crou­pi­ra dans les pri­sons du ré­gime de Pyon­gyang, des an­nées du­rant sans que son pays ne s’émeuve de son sort, aban­don­né de tous. L’his­toire de ces dis­pa­rus a don­né un ré­cit qui m’a pro­fon­dé­ment bou­le­ver­sé, ser­ti dans une écri­ture dé­li­cate et poé­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.