IN­DIS­CRÉ­TIONS

Le 21e Congrès na­tio­nal de l’api­cul­ture fran­çaise se dé­rou­le­ra à Cler­mont­Fer­rand, du jeu­di 27 au di­manche 30 oc­tobre, à Po­ly­dome. Plus de 4.000 per­sonnes sont at­ten­dues lors de cet évé­ne­ment.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - PUY-DE-DÔME DANS LES COULISSES DE L'ACTU LOCALE -

DÉ­FI­LÉ PO­LI­TIQUE AU SOM­MET… DE L’ÉLE­VAGE.

Échéance élec­to­rale oblige, il va y avoir du « po­li­tique » dans les al­lées du Som­met de l’Éle­vage, à Cour­non, à par­tir de mer­cre­di. À com­men­cer par les can­di­dats aux pri­maires de la droite et du centre : Fran­çois Fillon, Bru­no Le Maire et Ni­co­las Sar­ko­zy. On pour­ra aus­si y croi­ser le mi­nistre de l’Agri­cul­ture, Sté­phane Le Foll, le pré­sident na­tio­nal de l’UDI, Jean-Ch­ris­tophe La­garde, ain­si que le pré­sident de la Ré­gion Au­vergne-Rhône-Alpes, Laurent Wau­quiez. Mais éga­le­ment deux can­di­dats à l’élec­tion pré­si­den­tielle avec l’« in­sou­mis » Jean-Luc Mé­len­chon, et Ma­rine Le Pen (FN).

LAU­RENCE VICHNIEVSKY PREND DU GALON.

Elle est élue conseillère ré­gio­nale Au­vergne-Rhône-Alpes de­puis dé­cembre der­nier. L’ex-juge d’ins­truc­tion Lau­rence Vichnievsky, qui a des at­taches dans le Puy-de-Dôme, avait quit­té EELV et avait amor­cé un rap­pro­che­ment avec le MoDem en 2015 pour in­té­grer la liste de Laurent Wau­quiez. De­puis ven­dre­di, elle est au bu­reau exé­cu­tif du MoDem sur dé­ci­sion de son pré­sident Fran­çois Bay­rou. Pa­trick Mi­gno­la, autre élu ré­gio­nal et de Sa­voie, fi­gure aus­si par­mi les nou­veaux en­trants.

« OUI, ÇA VA MIEUX DANS LE PUYDE-DÔME ! »

Les élec­tions pré­si­den­tielles, c’est dans neuf mois mais au PS on n’a pas l’in­ten­tion de don­ner du temps au temps. C’est ain­si qu’élus et mi­li­tants ont re­çu un pe­tit ar­gu­men­taire gé­né­rique pour dé­fendre le gou­ver­ne­ment. Il est in­ti­tu­lé « oui ça va mieux ! La preuve en chiffres dans nos dé­par­te­ments ». On ap­prend pêle-mêle pour le Puy-de-Dôme que 5.576 ac­tifs ont trou­vé un em­ploi en 2016 grâce au dis­po­si­tif Em­bauche PME, que 95.037 mé­nages ont bé­né­fi­cié d’une baisse d’im­pôts sur le re­ve­nu de 317 € en moyenne, que 96 ma­riages pour tous ont été cé­lé­brés dès 2014, que quatre mai­sons de san­té ont été créées en 2012, que 5.742 fa­milles ont bé­né­fi­cié d’une aug­men­ta­tion de l’al­lo­ca­tion de seuil fa­mi­lial ou en­core que 241 postes ont été créés dans l’Édu­ca­tion na­tio­nale de­puis 2012. LES ACC COMME AL­STOM ? Lors de la der­nière ses­sion du Con­seil dé­par­te­men­tal, Jean-Yves Gout­te­bel s’est fait l’in­ter­prète d’un voeu de la ma­jo­ri­té de gauche en fa­veur des ACC (Ate­liers de Construc­tion du Centre), cette en­tre­prise cler­mon­toise spé­cia­li­sée dans la main­te­nance du ma­té­riel fer­ro­viaire. De­puis long­temps sur la corde raide, les ACC ont ré­pon­du à un ap­pel d’offres de la RATP pour l’en­tre­tien de 130 rames de mé­tro. « Si l’en­tre­prise n’ob­tient pas ce mar­ché, elle va se trou­ver rayée de la carte. Nous avons là une si­tua­tion qui res­semble à celle d’Al­stom à Bel­fort mais on en parle moins parce qu’ici on est dis­cret et qu’Al­stom est plus pres­ti­gieux que les ACC ». Le pré­sident du Dé­par­te­ment a d’ailleurs en­voyé une lettre au mi­nistre de l’Eco­no­mie, pour l’éclai­rer sur l’im­por­tance vi­tale pour les ACC de rem­por­ter cet ap­pel d’offres, au­quel ils sont les seuls à avoir ré­pon­du !

LA SOUS-PRÉ­FEC­TURE DE RIOM « CONFOR­TÉE ».

Non seule­ment Riom au­ra un nou­veau sous-pré­fet avant la fin oc­tobre mais la sous-pré­fec­ture ne se­ra pas sup­pri­mée à long ou moyen terme comme on l’avait craint. C’est du moins ce qu’ont com­pris la dé­pu­tée Ch­ris­tine Pi­rès-Beaune et le sé­na­teur Jacques-Ber­nard Ma­gner, ce der­nier ve­nant lui aus­si de re­ce­voir un cour­rier de la part de Ber­nard Ca­ze­neuve, mi­nistre de l’In­té­rieur, qui se montre plu­tôt ras­su­rant. En confir­mant la bonne nou­velle, Ber­nard Ca­ze­neuve parle de la no­mi­na­tion « d’un nou­veau sous-pré­fet ou d’une nou­velle sous-pré­fète ». Faut-il voir une in­di­ca­tion dans cette pré­ci­sion pa­ri­taire ? En at­ten­dant, c’est une sous-pré­fète, celle d’Is­soire, qui as­su­re­ra l’in­ter­im. ■

TAZENAT CHANGE DE COU­LEUR… PO­LI­TIQUE.

Sé­na­teur du Puy-de-Dôme, pré­sident d’Au­vergne Ac­tive et maire de Char­bon­nières-les-Vieilles, Jacques-Ber­nard Ma­gner est fier de son ter­ri­toire des Com­brailles. No­tam­ment du gour de Tazenat bien que ce der­nier ait été vic­time d’un im­por­tant dé­ve­lop­pe­ment de cya­no­bac­té­ries l’été der­nier. Une mé­ta­mor­phose qui a fait dire à l’élu qu’« en vi­rant au rouge, ce lac ve­nait de chan­ger de cou­leur po­li­tique ». A cha­cun sa ver­sion de l’his­toire.

OUAT­TA­RA À L’HÔ­TEL RA­DIO.

Le pré­sident de la Côte d’Ivoire, Alas­sane Ouat­ta­ra était l’in­vi­té du Cer­di à l’oc­ca­sion des 40 ans du Centre d’études et de re­cherches sur le dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal. Ac­cueilli jeu­di à Cler­mont à l’École de ma­na­ge­ment (voir notre édi­tion de ven­dre­di), le pré­sident avait pré­cé­dem­ment pas­sé la nuit au châ­teau de Co­di­gnat. Avant de s’ex­pri­mer de­vant un am­phi­théâtre comble à l’école de Ma­na­ge­ment, Alas­sane Ouat­ta­ra a dé­jeu­né à l’Hô­tel Ra­dio à Cha­ma­lières. Plus d’une ving­taine de convives étaient ras­sem­blés par­mi les­quels, Louis Gis­card d’Es­taing, Jean-Pierre Bre­nas ou en­core Ma­rie-Da­nièle Cam­pion. Le re­pas s’est dé­rou­lé dans une am­biance dé­ten­due et sous très haute sur­veillance. Au me­nu : bou­chon de tour­teau et qui­noa sauce ro­quette ; mer­lu sau­vage bre­ton, pois gour­mands, co­cos de Paim­pol et oseille jus de coque à la chi­co­rée ; en des­sert : ac­cord cho­co­lat fraise d’Au­vergne et va­nille.

BANDE À PART DANS L’ALLIER.

Bru­no Le Maire, can­di­dat à la pri­maire des Ré­pu­bli­cains, ani­me­ra une réu­nion pu­blique le 5 oc­tobre à Vi­chy, à la salle des fêtes, à par­tir de 19 h 30. Le même jour, Fran­çois Fillon se­ra à Mont­lu­çon où il ani­me­ra éga­le­ment une réu­nion pu­blique, à la ferme des Ilets.

HORTEFEUX À LA HALLE AUX BLÉS.

Avec la pers­pec­tive ou­verte par le nou­vel exé­cu­tif ré­gio­nal du ra­chat de la Halle aux blés, pour y ins­tal­ler le FRAC, Brice Hortefeux a sou­hai­té se rendre in si­tu et y or­ga­ni­ser une vi­site ven­dre­di en pré­sence, no­tam­ment, de sa col­lègue Flo­rence Ver­neyCa­ron, vice pré­si­dente en charge de la culture, de l’ho­mo­logue de cette der­nière au Con­seil dé­par­te­men­tal, Gé­rard Bet­ten­feld, de Jean-Mi­chel Bos­sard, DGS de Cler­mont com­mu­nau­té, de la re­pré­sen­tante de la DRAC, d’Hen­ry Chi­bret, pré­sident du FRAC et de son di­rec­teur, Jean-Charles Vergne. À l’is­sue de cette vi­site, tout le monde s’est ac­cor­dé sur l’in­té­rêt du pro­jet, mais dé­sor­mais tout se­ra ques­tion de coût et de sous, ce qui pour une halle au (x) blé(s) va de soi !

UN CA­DEAU DE L’ASM POUR BER­NARD LA­PORTE !

In­vi­té de la CCI du Puyde-Dôme, dans le cadre du cin­quan­te­naire de son ser­vice For­ma­tion, Ber­nard La­porte était de pas­sage au ca­si­no de Royat en dé­but de se­maine. Pour le re­mer­cier de son ex­po­sé sur le ma­na­ge­ment com­pa­ré d’une équipe spor­tive de haut ni­veau et d’une en­tre­prise, l’ex-en­traî­neur du XV de France et de Tou­lon a re­çu des mains du pré­sident Isi­dore Far­ta­ria, de Eli­sa­beth Hu­gon, di­rec­trice de ce ser­vice, et de l’an­cien joueur El­vis Ver­meu­len, un bal­lon de l’ASM. L’an­cien se­cré­taire d’État char­gé des Sports et sé­lec­tion­neur de l’équipe de France a pro­mis de mettre ce ca­deau sur son bu­reau s’il de­ve­nait pré­sident de la FFR en dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.