L’Es­pa­gnol Ale­jan­dro Agag re­fuse la com­pa­rai­son avec la F1

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS -

Le feuille­ton in­no­vant de la For­mule E at­taque sa 3e sai­son, au­jourd’hui dans les rues de Hong Kong, et son pro­mo­teur Ale­jan­dro Agag re­fuse tou­jours qu’on la com­pare à la For­mule 1.

En­ta­mer à Hong Kong la 3e édi­tion de ce cham­pion­nat va­li­dé par la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de l’au­to­mo­bile (FIA), dans une ville très pol­luée, per­met de mettre en va­leur deux atouts maîtres de la voi­ture élec­trique : des mo­teurs plus propres et un air meilleur, afin de « chan­ger la per­cep­tion qu’ont les gens des voitures élec­triques, pour les in­ci­ter à en ache­ter », ré­sume Ale­jan­dro Agag, le pro­mo­teur de cette com­pé­ti­tion in­no­vante.

La com­pa­rai­son avec la For­mule 1 de Ber­nie Ec­cles­tone, qui, à 85 ans, pour­rait être le grand­père de cet Es­pa­gnol de 46 ans, re­vient tou­jours dans les in­ter­views. « Nous re­fu­sons de les com­pa­rer, car ce sont des concepts ra­di­ca­le­ment dif­fé­rents. Les mo­no­places élec­triques font la pro­mo­tion d’une tech­no­lo­gie dif­fé­rente. Et la For­mule E colle bien avec Hong Kong et le dé­ve­lop­pe­ment du­rable », ajoute Agag.

« C’est le bon mo­ment »

Ce dis­cours a dé­jà sé­duit plu­sieurs construc­teurs ma­jeurs : Re­nault e.dams est champion en titre, DS (groupe PSA) s’est as­so­cié à Vir­gin, Ja­guar dé­bute di­manche, Au­di et BMW in­ten­si­fient leur par­te­na­riat avec les écu­ries Abt et An­ dret­ti, les In­diens sont pré­sents (Ma­hin­dra) et les Chi­nois jouent à do­mi­cile à Hong Kong, avec trois écu­ries. En at­ten­dant Mer­cedes, peut­être en 2018, suite à une « op­tion » an­non­cée cette se­maine par les fu­turs triple cham­pions du monde de F1.

Cô­té pi­lotes, le pla­teau est de plus en plus re­le­vé, avec des dé­çus de la F1, comme Sé­bas­tien Bue­mi, le champion en titre, des re­con­ver­tis aus­si en cham­pions d’en­du­rance, aux 24 Heures du Mans et ailleurs. En at­ten­dant peut­être le Bré­si­lien Fe­lipe Mas­sa qui va ar­rê­ter la F1.

« C’est le bon mo­ment », af­firme Agag, gon­flé à bloc par la confiance des in­dus­triels. « Les gens com­mencent à com­prendre que le fu­tur se­ra élec­trique, d’ici 20, 30 ou 40 ans. La mo­bi­li­té élec­trique, connec­tée, et même sans conduc­teur, c’est ça l’ave­nir ». Avec une dé­mons­tra­tion gran­deur na­ture, di­ manche, sur un cir­cuit en ville de 1,8 km, avec dix vi­rages et une ligne droite de 555 mètres.

« C’est le for­mat idéal pour la FE, des pistes courtes en plein cen­tre­ville, sur les­quelles on ne fait pas beau­coup de bruit. Les F1 ne pour­raient pas cou­rir ici », sou­rit Ale­jan­dro Agag, qui est en train de ga­gner son pa­ri. Au ca­len­drier de cette sai­son 2016­2017, il y a aus­si Mo­na­co, Pa­ris, Bruxelles, Bue­nos Aires, Mon­tréal et New­York. Au­tant de jo­lis dé­cors pour la sai­son 3 du feuille­ton For­mule E.

IN­NO­VANT. Ale­jan­dro Agag est le pro­mo­teur du cham­pion­nat du monde de For­mule E. AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.