France : Paul Pog­ba, l’éter­nel dé­bat

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS -

Les matchs se suivent, la ques­tion reste : Pog­ba va-t-il être un jour à la hau­teur avec les Bleus ? Sa pres­ta­tion en­core in­égale face à la Bul­ga­rie a re­lan­cé le dé­bat au­tour du joueur le plus cher du monde. Même Di­dier Des­champs semble perdre quelque peu pa­tience.

D’ha­bi­tude, le sé­lec­tion­neur prend bien soin de ne ja­mais se­couer l’un de ses cadres en pu­blic, pré­fé­rant la­ver son linge sale en fa­mille. Cette fois, il n’a pas pu s’em­pê­cher de ta­cler gen­ti­ment le mi­lieu de Man­ches­ter Uni­ted après une nou­velle sor­tie in­digne de son ta­lent et de son sta­tut. Comme sou­vent avec Des­champs, la cri­tique reste conte­nue et ja­mais abrupte mais le mes­sage a eu le mé­rite de la clar­té.

« Il a al­ter­né le bon et le moins bon. Il peut et il doit mieux faire », a lâ­ché le tech­ni­cien fran­çais, qui avait lan­cé « La Pioche » en équipe de France à tout juste 20 ans en 2013. Un pe­tit tour­nant dans le dis­cours de Des­champs.

Le cas Pog­ba est de­ve­nu une sorte de mar­ron­nier des confé­ rences de presse d’après­match, tant ses per­for­mances cris­tal­lisent l’at­ten­tion et sus­citent trop sou­vent l’in­com­pré­hen­sion. Jus­qu’ici, le sé­lec­tion­neur par­ve­nait avec dex­té­ri­té à élu­der les ques­tions au­tour du néo­Man­cu­nien. Cette fois, l’in­ca­pa­ci­té du mi­lieu de ter­rain fran­çais à rayon­ner contre de très faibles Bul­gares a sen­si­ble­ment mo­di­fié la donne, obli­geant Des­champs à le se­couer.

De quoi ra­me­ner trois mois en ar­rière et à cet Eu­ro tra­ver­sé entre ombres et lu­mières. Élu meilleur jeune du Mon­dial 2014, le na­tif de La­gny­sur­Marne (23 ans, 41 sé­lec­tions, 6 buts) était par­ti­cu­liè­re­ment at­ten­du et était cen­sé prendre le lea­der­ship tech­nique des Tri­co­lores. Lui­même n’avait pas hé­si­té à dé­cla­rer qu’il am­bi­tion­nait de de­ve­nir « une lé­gende ».

Las, Pog­ba n’avait pas as­sez pe­sé sur le jeu fran­çais, mul­ti­pliant les gestes su­per­flus, se fai­sant sur­tout re­mar­quer par un bras d’hon­neur à la fin de France­Al­ba­nie et lais­sant le beau rôle à Antoine Griez­mann.

A l’époque, Des­champs avait sa­vam­ment protégé sa pé­pite, seul joueur de son ca­libre à être dis­pen­sé de s’ex­pri­mer de­vant les mé­dias. Son in­dul­gence semble avoir ces­sé.

Le pa­tron des Bleus a tout de même re­con­nu, ven­dre­di, que le sché­ma tactique ac­tuel de son équipe (un 4­2­3­1) ne per­met­tait pas for­cé­ment à Pog­ba de s’épa­nouir to­ta­le­ment. Can­ton­né à un rôle de mi­lieu dé­fen­sif, l’ex­joueur de la Juve pèse for­cé­ment moins sur le jeu et semble bri­dé dans son ex­pres­sion et sa créa­ti­vi­té. « Il n’évo­luait pas dans le re­gistre qui le met le plus en va­leur, il était dans un rôle de pro­tec­tion de la char­nière cen­trale », a ex­pli­qué Des­champs.

Griez­mann a, lui aus­si, vou­lu sau­ver le sol­dat Pog­ba : « Paul a be­soin d’un peu d’af­fec­tion de la part des jour­na­listes. À chaque match, on est un peu trop sur son dos. Nous, on at­tend juste qu’il fasse jouer l’équipe et qu’il soit la plaque tour­nante. Pas qu’il marque des buts de 50 mètres. »

Autre cir­cons­tance at­té­nuante : sa jeu­nesse. Pog­ba n’a que 23 ans et il semble lo­gique que le cos­tume de pa­tron soit en­core un peu trop grand pour lui.

Le prix as­tro­no­mique de son trans­fert (105 M€ de la Juve à ManU, un re­cord) ne fait rien pour apai­ser le cli­mat et lui a même ajou­té une pres­sion sup­plé­men­taire. Son dé­but de sai­son à Man­ches­ter est d’ailleurs loin d’être à la hau­teur de l’in­ves­tis­se­ment consen­ti par les Red De­vils.

Ven­dre­di après la vic­toire contre la Bul­ga­rie, Pog­ba a re­fu­sé de ré­pondre aux ques­tions, ex­pli­quant qu’il ne « parl (ait) que sur le ter­rain ». Une ré­ponse en bonne et due forme est donc exi­gée, dès de­main, pour le choc du groupe A aux Pays­Bas. His­toire d’éteindre pour un temps ce dé­bat lan­ci­nant.

« À chaque match, on est un peu trop sur son dos »

MOYEN. Pog­ba, ici en duel avec Alek­san­drov, n’a pas mar­qué des points.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.