Pour­quoi des listes rouges ?

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - GRAND ANGLE -

Il s’agit d’ou­tils d’éva­lua­tion des me­naces pe­sant sur un groupe d’es­pèces. Pour la Dreal, Da­vid Happe rap­pelle que ces listes n’ont pas de va­leur ré­gle­men­taire op­po­sable. Mais elles doivent pe­ser sur les dé­ci­sions en ma­tière d’amé­na­ge­ment des ter­ri­toires. Elles com­portent trois ni­veaux d’in­té­rêt : pho­to­gra­phie de la si­tua­tion et de l’état de san­té du groupe d’es­pèces à l’usage des col­lec­ti­vi­tés et amé­na­geurs ; ou­til qui per­met de dé­ga­ger des prio­ri­tés d’ac­tion, de conser­va­tion ou d’étude et in­di­ca­teur de l’état des mi­lieux sur le ter­ri­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.