Pion­nière en France, la for­ma­tion golf rayée de la carte en mai 2017

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - GRAND ANGLE - Mat­thieu Per­ri­naud mat­thieu.per­ri­naud@cen­tre­france.com

La nou­velle est pas­sée presque in­aper­çue. Pour­tant, le sym­bole est fort. Sans tam­bour ni trom­pette, la di­rec­tion du Creps vi­chys­sois a dé­ci­dé d’aban­don­ner sa for­ma­tion de golf. Ri­deau. Mai 2017 ver­ra la fin d’une aven­ture de trente ans.

Jean Fo­res­tier se sou­vient des dé­buts. Et pour cause. Il a créé la for­ma­tion. « En sep­tembre 1973, je suis ar­ri­vé comme jeune di­rec­teur au Creps de Vi­chy. J’avais 42 ans. Dès le mois de no­vembre, on a ac­cueilli le pre­mier stage de la fé­dé­ra­tion fran­çaise de golf pour les jeunes. Je suis al­lé voir… »

De fil en ai­guille, il tri­cote une for­ma­tion de haut vol, en as­so­ciant les gol­feurs pro­fes­sion­nels du sec­teur, et en re­cru­tant un cadre. La mayon­naise prend. « Un jour, j’ai vu un foo­teux po­ser ses clés sur une table. Comme por­te­clés, il avait une balle de prac­tice jaune. Là j’ai vu que ça avait pris », sou­rit Jean Fo­res­tier. À 86 ans, l’homme a conser­vé hu­mour, ré­par­tie et sou­ve­nirs. In­tacts. La fin de la for­ma­tion ? Pas né­ces­saire de grim­per au ri­deau pour crier à l’im­pos­ture. Il com­prend la dé­ci­sion.

« La si­tua­tion a été mo­di­fiée. Les dé­bou­chés pro­fes­sion­nels sont tout de même re­la­ti­ve­ment li­mi­tés, un mo­ni­teur de se rem­place pas tous les trois ans… et puis d’autres for­ma­tions ont ou­vert, à Bor­deaux et à Mont­pel­lier. La fé­dé­ra­tion en a d’ailleurs créé une à Pa­ris. »

Se­lon Ca­the­rine Ron­cier, di­rec­trice du Creps, c’est d’ailleurs sur in­jonc­tion ver­ti­cale, qu’elle a dû prendre sa dé­ci­sion. « De­puis sept ans dé­jà, il ne de­vrait plus y avoir de for­ma­tion d’édu­ca­teur spor­tif de golf au Creps de Vi­chy. La Fé­dé­ra­tion fran­çaise, qui dis­pose d’un or­ga­nisme de for­ma­tion, nous de­man­dait de la sup­pri­mer. J’ai re­fu­sé car notre for­ ma­teur était à quelques an­nées de la re­traite. Il est jus­te­ment par­ti voi­là quelques jours. J’ai donc dé­ci­dé d’ar­rê­ter. C’est la fin d’un cycle. » Jean Fo­res­tier, lui, nour­rit de sé­rieux doutes sur la forme. « Que la fé­dé­ra­tion sou­haite concen­trer les for­ma­tions sur Pa­ris, sû­re­ment, mais elle ne se se­rait ja­mais per­mise de de­man­der une fer­me­ture ! »

En creux, plu­tôt des ques­tions de coût, et d’orien­ta­tions stra­té­giques, que per­sonne ne conteste. Ca­the­rine Ron­cier, d’ailleurs, l’avoue à mots cou­verts : « L’en­jeu de notre éta­blis­se­ment n’est pas là, même si ce­la lui don­nait une belle vi­si­bi­li­té en terme de golf. Une di­zaine de sta­giaires seule­ment était for­mée chaque an­née. »

C’est donc le sens de l’his­toire. Mais une autre ques­tion se pose. « Le main­tien de la pré­sence du golf au Creps de Vi­chy », pour­suit Mi­chel Bois­son­net, pré­sident du golf du Spor­ting. Car au­de­là de la for­ma­tion pro, le site ac­cueillait égale­ ment des « co­bayes », des dé­bu­tants uti­li­sés par les mo­ni­teurs pour leurs tra­vaux pra­tiques. « Pour nous, c’est une an­nexe ex­tra. » No­tam­ment le pitch and putt.

La balle dans le camp de la Ré­gion

Et de dé­tailler : « Au­jourd’hui, la Ré­gion prend en charge tout ce qui est fonc­tion­nel. Les per­son­nels ad­mi­nis­tra­tifs et pé­da­go­giques, c’est l’Etat. C’est donc la Ré­gion qui pour­rait choi­sir de lais­ser la ges­tion du pitch and putt à une as­so­cia­tion. Mais sans lui don­ner d’ar­gent… et nous sommes les moins bien pla­cés pour dé­fendre ce­la. C’est au co­mi­té dé­par­te­men­tal de le faire. »

De son cô­té, Ca­the­rine Ron­cier as­sure que « lorsque les écoles vien­dront faire de l’ini­tia­tion golf, alors on pren­dra un pres­ta­taire. » Maigre conso­la­tion. Et sou­rire de Jean Fo­res­tier : « Il fau­drait que Laurent Wau­quiez (le pré­sident du Conseil ré­gio­nal, ndlr) soit gol­feur… »

« Il fau­drait que Laurent Wau­quiez soit gol­feur… »

SYM­BOLE. Le CREPS forme des mo­ni­teurs de golf de­puis trente ans. PHO­TO D’ARCHIVES DOMINIQUE PARAT

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.