Au­rillac veut faire en­trer la concur­rence dans le rang

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS AUVERGNE - Nour­re­dine Ra­gaieg

Face à Co­lo­miers, un concur­rent di­rect dans la course aux phases fi­nales, le Stade Au­rilla­cois n’a pas le droit à l’er­reur (cet après­mi­di, 14 h 15). Mais pour conti­nuer de res­ter in­vain­cus à do­mi­cile et bien s’ins­tal­ler dans les hau­teurs du clas­se­ment, les Can­ta­liens vont de­voir li­vrer un match de haut ni­veau.

C’est le genre de match à ne pas man­quer. Face à une équipe de Co­lo­miers de­mi­fi­na­liste la sai­son pas­sée et re­par­tie sur les cha­peaux de roue cette an­née, les Au­rilla­cois vont de­voir rendre une co­pie im­pec­cable pour re­trou­ver leur place de lea­der et ne sur­tout pas concé­der de ter­rain à un concur­rent di­rect pour la qua­li­fi­ca­tion aux phases fi­nales. Un grand ren­dez­vous, il est in­ter­dit aux Can­ta­liens de se faire sur­prendre.

« Les Co­lu­mé­rins sont al­lés ga­gner à Oyon­nax, sou­ligne d’en­trée Je­re­my Da­vid­son. C’est la preuve que c’est un gros match face à une grande équipe qui nous at­tend. Je pense qu’ils ont fait un peu d’in­tox en lais­sant en­tendre qu’ils al­laient faire l’im­passe. De toute fa­çon, même s’ils font tour­ner ils ont beau­coup de très bons joueurs et on va de­voir se mé­fier. »

Si la sai­son der­nière Co­lo­miers était re­par­ti de Jean­Al­ric les va­lises pleines lors de la 2e jour­née de cham­pion­nat (40­10), il sem­ble­rait que l’équipe di­ri­gée par Ber­nard Gout­ta soit en avance sur ses temps de pas­sage de l’exer­cice pré­cé­dent.

Comme n’a pas man­qué de le sou­li­gner Je­re­my Da­vid­son, les Haut­Ga­ron­nais ont ga­gné à Oyon­nax, le grand fa­vo­ri du cru 2016­2017 de la Pro D2, dès la 3e jour­née de cham­pion­nat. La preuve que cette équipe sait voya­ger.

Le Stade Au­rilla­cois est donc pré­ve­nu. Comme face à Mon­tau­ban mi­sep­tembre qui avait « fait tour­ner » pour ve­nir af­fron­ter Maxime Pe­tit­jean et ses hommes, les « rouge et bleu » vont cer­tai­ne­ment tom­ber sur des Co­ lu­mé­rins morts de faim et qui vou­dront à tout prix être les pre­miers à ve­nir s’im­po­ser sur la pe­louse de Jean­Al­ric de­puis près de deux ans.

Me­rab Sha­ri­kadze fi­na­le­ment for­fait

Pour s’évi­ter un match piège, le Stade de­vra avant toute autre chose li­vrer une pres­ta­tion bien plus abou­tie que celle d’Agen d’un point de vue dé­fen­sif. « On a été vaillant, mais il y a eu beau­coup trop de la­cunes dé­fen­sives, ana­lyse Je­re­my Da­vid­son. J’at­tends une grosse ré­ac­tion de l’équipe qui, je l’es­père, a été pi­quée dans son or­gueil. Notre ligne doit être im­pé­né­trable. Et pour ce­la, il va fal­loir faire preuve de beau­coup de ri­gueur et sur­tout être très propres en conquête. »

Tou­jours aus­si sou­ve­rains en mê­lée mal­gré la dé­faite à Agen, les Au­rilla­cois de­vront pour­suivre sur la même lan­cée face à un pack co­lu­mé­rin pas mal non plus. Mais outre le com­bat, c’est aus­si dans le jeu que les Can­ta­liens au­ront à ré­pondre pré­sents.

Tout ce­la, le Stade de­vra le réa­li­ser sans toute sa co­horte de bles­sés qui pointe en­core à l’in­fir­me­rie (voir ci­contre) et sans Me­rab Sha­ri­kadze fi­na­le­ment for­fait pour ce match.

SOU­TIEN. C’est tous en­semble que Maxime Gra­nouillet, Adrien Pé­lis­sié et leurs co­équi­piers vont de­voir ba­tailler pour s’im­po­ser face à Co­lo­miers. PHO­TO CHRISTIAN STAVEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.