Le cham­pion­nat du monde des sprin­teurs à Do­ha

Au­jourd’hui

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS L'ACTU NATIONALE -

Les sprin­ters se dis­putent ce ma­tin (dé­part à 9 h 30) le maillot arc-en-ciel de cham­pion du monde, dans la cha­leur de Do­ha, au Qa­tar, où les Fran­çais dis­posent de deux cartes ma­jeures, Na­cer Bou­han­ni et Ar­naud Dé­mare pour suc­cé­der au Slo­vaque Pe­ter Sa­gan.

« Ce se­ra la course la plus pé­nible de l’an­née », an­nonce Tom Boo­nen, le Belge qui rêve de s’of­frir à un jour d’écart un ca­deau d’anniversaire (pour ses 36 ans). « Ce ne se­ra pas un sprint mas­sif comme dans le Tour ou d’autres courses. Ici, il fau­dra rou­ler. Je ne pense pas que tous les sprin­teurs se­ront à l’ar­ri­vée. »

Avant le cir­cuit fi­nal tra­cé sur l’île aus­si ar­ti­fi­cielle que luxueuse The Pearl, une longue boucle de quelque 151 ki­lo­mètres est pré­vue au nord de Do­ha. « Si on crée des bor­dures, si on dur­cit la course et qu’on sé­pare le pe­lo­ton en plu­sieurs groupes, tous ne pour­ront pas re­ve­nir avant le cir­cuit », ex­plique Boo­nen.

Pour s’adap­ter à ces condi­tions ex­trêmes, les choix ont dif­fé­ré. L’Al­le­mand An­dré Grei­pel est ar­ri­vé tôt. Son com­pa­triote Mar­cel Kit­tel a par­ti­ci­pé au contre­la­montre par équipes di­manche der­nier, tout comme le Nor­vé­gien Alexan­der Kris­toff. Les Fran­çais ont op­té pour une ac­cli­ma­ta­tion plus tar­dive, Pe­ter Sa­gan aus­si.

« Des cham­pion­nats du monde pour sprin­ters, il n’y en a pas beau­coup », rap­pelle Bou­han­ni. Le der­nier date de 2011, quand le Bri­tan­nique Mark Ca­ven­dish avait ga­gné à Co­pen­hague, en haut d’une pe­tite côte.

Pla­cé à éga­li­té avec Dé­mare, son ri­val na­tu­rel, Bou­han­ni dis­pose de trois de ses équi­piers ha­bi­tuels au sein de la sé­lec­tion na­tio­nale. « On est l’une des meilleures na­tions pour em­me­ner les sprints », es­time­t­il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.