Les am­bi­tions cler­mon­toises au ré­vé­la­teur d’Exe­ter

Mar­ty­ri­sé en conquête par Tou­louse, Cler­mont re­trouve l’Eu­rope avec la vo­lon­té d’ef­fa­cer ce bug au­tant que son par­cours ra­té de l’an pas­sé. Exe­ter se­ra un pré­cieux ré­vé­la­teur.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE - À Exe­ter, Va­lé­ry Le­fort

Exe­ter est moins dense que Tou­louse de­vant, mais at­ten­tion à la ré­plique…

Cler­mont n’avait pour­tant be­soin de rien d’autre, tant l’éli­mi­na­tion ri­di­cule de la sai­son pas­sée en phase de poules se suf­fi­sait à elle­même. Flash­back : à la der­nière mi­nute du der­nier match de la der­nière jour­née, Cler­mont ob­tient une der­nière pé­na­li­té fa­cile face aux po­teaux.

Si l’ASM la passe, elle ré­cu­père par les bre­telles un point de bo­nus dé­fen­sif qui la qua­li­fie. Pas glo­rieux certes, mais suf­fi­sant. Au lieu de quoi, le jeu bre­douillé à la main se ter­mine en que­nouille et c’est l’élas­tique qui vient « pé­ter » en pleine face des Cler­mon­tois, fi­na­listes sor­tants. Cette se­maine en­core, en des termes peu amènes, la presse an­glaise s’est re­pue de cette his­toire ro­cam­bo­lesque.

Pour­tant, à ce sen­ti­ment de re­vanche né du couac de cette éli­mi­na­tion pré­coce vé­cue face aux mêmes équipes (seul l’Ul­ster rem­place les Os­preys) sont ve­nus s’ag­glo­mé­rer cette se­maine les in­at­ten­dus sé­di­ments ac­cu­mu­lés contre Tou­louse. Car on ne re­cule pas au­tant en mê­lées fer­mées, qui plus est de­vant son pu­blic, sans que l’or­gueil ne soit tou­ché. Ou alors, au­tant al­ler jouer au jo­ka­ri ou au bil­bo­quet.

« Oui, ce­la fait mal, avoue le ta­lon­neur Ben­ja­min Kay­ser (voir son interview par ailleurs) . Il y a eu une grosse re­mise en ques­tion de la part des avants. Ce­la a été dif­fi­cile à ava­ler car on avait le sen­ti­ment de pé­na­li­ser l’équipe. Mais je crois que nous avons trou­vé la rai­son ».

Voi­là pour la rhé­to­rique. lo­gique en pa­reille cir­cons­tance. La ré­ponse, on l’au­ra ce soir sur le ter­rain… As­su­ré­ment, le ren­du col­lec­tif du pa­quet d’avants sur le San­dy Park se­ra scru­té à la loupe. Ces An­glais sont certes moins lourds, moins denses que les Tou­lou­sains. Mais comme les vagues de la Manche que l’on aper­çoit par­des­sus les tri­bunes, ils sapent in­las­sa­ble­ment l’ad­ver­saire en conquête.

« Oui, l’an pas­sé, on avait été lar­ge­ment do­mi­nés à Exe­ter, se re­mé­more aus­si Azé­ma, qui a éga­le­ment fait son mea culpa après le dé­sastre consta­té face au Stade Tou­lou­sain. On avait été en dif­fi­cul­té dans tous les sec­teurs du jeu en étant de sur­croît trop in­dis­ci­pli­nés ».

L’ASM ne peut se per­mettre un se­cond ra­té consé­cu­tif dans ce sec­teur clé. Certes, Exe­ter n’a pas réa­li­sé un dé­but de sai­son conforme à ses nou­velles am­bi­tions et à son sta­tut de vice­roi d’An­gle­terre. Il se dit pour­tant ici que son at­ten­tion était ­ jus­te­ment ­ fo­ca­li­sée sur la ré­cep­tion des Fren­chies… Pour mo­ti­ver ses troupes en­core en ro­dage en cham­pion­nat, Rob Bax­ter, le coach d’Exe­ter, a joué sur cette corde sen­sible.

Une ap­proche à ne pas for­cé­ment prendre à la lé­gère tant Cler­mont a long­temps épou­sé ce dis­cours­là, at­ten­dant les pre­miers fri­mas et l’ex­ci­ta­tion de l’épreuve conti­nen­tale pour éle­ver son ni­veau de jeu et se mettre vé­ri­ta­ble­ment en ordre de marche…

Mais entre sa cam­pagne ra­tée de l’an pas­sé et son in­at­ten­du no­show de­vant face à Tou­louse, l’ASM a là ma­tière à se re­bel­ler. « Oui, sur ces deux matchs, on avait souf­fert dans les mêmes sec­teurs, se sou­vient Da­mien Chou­ly, le ca­pi­taine. J’ose es­pé­rer qu’on se­ra prêts cette fois ». Il vau­drait mieux en ef­fet…

TÊTE BASSE. Bat­tus à do­mi­cile par Bor­deaux alors que la qua­li­fi­ca­tion leur ten­dait mal­gré tout les bras, les Cler­mon­tois et Mor­gan Par­ra avaient man­qué de lu­ci­di­té et quit­té pe­ti­te­ment et pré­ma­tu­ré­ment la Coupe d’Eu­rope. Cette fois, il s’agit de re­par­tir du bon pied à Exe­ter… PHO­TO RICHARD BRUNEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.