Jus­qu’à neuf mois ferme après des vio­lences place de Jaude

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - RÉGION ACTUALITÉ - Émi­lie Zaugg

À l’heure des sor­ties de boîte de nuit, une al­ter­ca­tion avait dé­gé­né­ré, le 18 juin der­nier, place de Jaude à Clermont-Fer­rand. Un jeune homme de 24 ans avait été bles­sé de plu­sieurs coups de cou­teau.

Deux hommes avaient été ar­rê­tés et ren­voyés de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel. Un seul, âgé de 19 ans, s’est pré­sen­té à l’au­dience, jeu­di. Le deuxième, âgé de 25 ans, a dé­cli­né, fai­sant va­loir une pré­sence in­dis­pen­sable à une for­ma­tion en cours.

Ce soir­là, les deux pré­ve­nus sont ve­nus se mê­ler à une dis­cus­sion ani­mée entre plu­sieurs per­sonnes. « On s’est fait un film, on a cru qu’ils em­brouillaient une fille », a ex­pli­qué le jeune homme à la barre. Mais il a pro­mis s’être bat­tu uni­que­ment à mains nues : « Le cou­teau, je ne l’ai vu qu’à la fin. »

En­core des sé­quelles

Se­lon Me Col­let, qui re­pré­sen­tait la par­tie ci­vile, « ils n’avaient au­cune rai­son d’in­ter­ve­nir, si ce n’est la vo­lon­té gra­tuite d’en dé­coudre ». Son client a ex­pli­qué avoir en­core des sé­quelles avec « un pou­mon qui ne fonc­tionne plus comme avant et donc des sports qu’il n’est plus pos­sible de pra­ti­quer. »

Lors des dé­bats, il a été dif­fi­cile de sa­voir qui a réel­le­ment por­té les coups de cou­teau. Do­mi­nique Mis­so­nier, re­pré­sen­tante du mi­nis­tère pu­blic, a évo­qué « la même res­pon­sa­bi­li­té pour les deux pré­ve­nus ».

Me De­goud, avo­cate du jeune homme pré­sent, a ré­pli­qué en in­di­quant que « per­sonne n’a vu quel­qu’un avec un cou­teau en main, ni les té­moins, ni les vic­times, ni les pré­ve­nus ».

Pour la dé­fense du se­cond pré­ve­nu, Me Ju­lien a en­fon­cé le clou : « Toutes les per­sonnes pré­sentes ce soir­là n’ont même pas été en­ten­dues, les élé­ments re­cueillis ne per­mettent pas de sa­voir qui avait le cou­teau ».

Le tri­bu­nal a re­con­nu les deux Cler­mon­tois cou­pables : dix­huit mois de pri­son dont neuf avec sur­sis et mise à l’épreuve pour le plus âgé, dé­jà condam­né plu­sieurs fois ; neuf mois d’em­pri­son­ne­ment avec sur­sis et mise à l’épreuve pour le deuxième, au ca­sier ju­di­ciaire jusque­là vierge.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.