La le­çon de vie d’un géant vert

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - MAGDIMANCHE - Oli­vier Cho­rusz­ko

À plus de 400 ans, le tilleul de la Fage, en San­cy Ar­tense, se porte comme un charme. Son se­cret ? L’homme n’est ja­mais in­ter­ve­nu dans son évo­lu­tion. À part au­jourd’hui pour le mettre en va­leur et en faire un sym­bole.

On le croi­rait tout droit sor­ti d’un film fan­tas­tique. Un arbre de conte, avec des branches épaisses, longues et si­nueuses comme les bras d’un co­losse, un tronc­to­tem qui pour­rait être l’en­trée d’un sou­ter­rain, un hou­pier­cha­pi­teau digne d’ac­cueillir une as­sem­blée de druides.

Le tilleul de la Fage, sur la com­mune de Ba­gnols, a été la­bel­li­sé Arbre re­mar­quable de France en 2014. Voi­là plus de 400 ans qu’il rayonne sur cette pe­tite butte de San­cy Ar­tense, en­tou­ré d’une as­sem­blée de frênes, noi­se­tiers, trembles et sa­pins.

Plus qu’une cu­rio­si­té, un vé­ri­table élé­ment du pa­tri­moine pour Alain Ma­rion, à l’ori­gine de cette re­con­nais­sance. Ins­tal­lé à la Fage, dans une mai­son de fa­mille, de­puis sa re­traite, cet an­cien ou­vrier Mi­che­lin a tou­jours connu ce tilleul vé­né­rable, aus­si haut (23 mètres) que large (25 mètres). Mais c’est la tem­pête de 1999 qui l’a in­ci­té à le pro­té­ger.

« Un po­teau té­lé­pho­nique, si­tué à proxi­mi­té, était tom­bé », ra­conte­t­il. « Les tech­ni­ciens avaient alors fait pas­ser son câble dans les branches de l’arbre ! » Avec les bé­né­voles d’une as­so­cia­tion lo­cale, Na­ture et pe­tit pa­tri­moine, ils ont com­men­cé à dé­brous­sailler les abords de l’illustre vé­gé­tal.

« Nous avons agran­di le cercle, pour que les pro­me­neurs puissent le voir et nous avons en­ta­mé des dé­marches pour le faire clas­ser. » Des spé­cia­listes sont ve­nus pour éta­blir l’âge exact du cham­pion. « On avait tou­jours en­ten­du dire qu’il avait été plan­té sous Sully. » Ce que les ex­perts, à l’aide d’un ca­rot­tage, ont confir­mé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.