Cette fois, il va fal­loir conclure

Cet après­mi­di (16 h 15)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SPORTS RUGBY -

Dé­fait au Con­nacht (23-21) sa­me­di der­nier, comme à Clermont le week-end pré­cé­dent, Tou­louse n’a pas su por­ter l’es­to­cade. Un manque d’ef­fi­ca­ci­té in­en­vi­sa­geable, cet après-mi­di (16 h 15), à do­mi­cile face aux re­dou­tables Wasps si les Rouge et Noir veulent es­pé­rer jouer un rôle dans cette Coupe d’Eu­rope.

Bat­tu en Ir­lande et à Clermont (25­29), Tou­louse « fait de bons matchs » mais « ne gagne pas », re­grette le centre Flo­rian Fritz. Et ce mal­gré « deux pres­ta­tions abou­ties », « un pa­quet d’avants ul­tra­do­mi­na­teur » et un état d’es­prit « ir­ré­pro­chable », abonde Ugo Mo­la, l’en­traî­neur d’un Stade Tou­lou­sain dé­sor­mais au pied du mur.

Tout autre ré­sul­tat qu’une vic­toire, di­manche, face aux Wasps si­gne­rait sans doute la fin de leurs illu­sions. Et fe­rait re­mon­ter à la sur­face les dé­mons de la der­nière cam­pagne eu­ro­péenne que les co­équi­piers de Thier­ry Du­sau­toir avaient ache­vée dans le « ri­di­cule », se­lon le jeune flan­ker Fran­çois Cros, sur une deuxième éli­mi­na­tion en poules en trois ans après cinq dé­faites en six matchs.

En cause, le manque de fia­bi­li­té de Sé­bas­tien Bé­zy face aux perches a en­core été criant en Ir­lande sur une pé­na­li­té à 22 mètres dans l’axe man­quée qui au­rait of­fert treize points d’avance aux siens à la 53e mi­nute.

« On a une ligne com­po­sée d’in­ter­na­tio­naux et c’est vrai que l’on at­tend plus de nos trois­quarts. On n’a pas en­core le plein ré­gime que l’on de­vrait avoir », a ajou­té l’en­traî­neur prin­ci­pal tou­lou­sain.

Alors qu’il n’a plus le droit à l’er­reur, le Stade Tou­lou­sain a ef­fec­ti­ve­ment tout in­té­rêt à se mon­trer beau­coup plus réa­liste face aux Wasps.

Une équipe qui il y a presque 20 ans, le 26 oc­tobre 1996, avait in­fli­gé à Tou­louse la plus lourde dé­faite de son his­toire en Coupe d’Eu­rope (77­17), et que les Tou­lou­sains ont una­ni­me­ment pré­sen­té comme le « grand fa­vo­ri » de cette poule. Un sta­tut que les An­glais ont confir­mé face à la pro­vince des Zèbres ato­mi­sée 82 à 14 lors de la pre­mière jour­née.

Se­lon son ca­pi­taine Thier­ry Du­sau­toir, le Stade Tou­lou­sain a les moyens de ses am­bi­tions : « On a au­cun com­plexe à avoir vis­à­vis de qui que ce soit », a­t­il sou­li­gné.

« Tout le monde a en­vie de pas­ser cette phase de poule et même s’il ne faut pas se mettre de pres­sion in­utile, c’est sans doute le match le plus im­por­tant de la sai­son jus­qu’à pré­sent », conclut Mé­dard.

MANQUE D’EF­FI­CA­CI­TÉ. Tou­louse doit se mon­trer plus tran­chant pour faire la dif­fé­rence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.