LA SE­MAINE DE JACQUES MAILHOT

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - SEPTIÈME JOUR -

De­puis son in­ou­bliable ap­pa­ri­tion avec sa robe à fleurs dans l’hé­mi­cycle de l’As­sem­blée na­tio­nale, Cé­cile Du­flot n’a ces­sé de faire des pieds, des mains et… des lu­nettes pour se re­loo­ker !

Dès qu’on de­vient mi­nistre, on a l’im­pres­sion de faire par­tie de « l’es­ta­blish­ment », cette « mi­no­ri­té so­ciale exer­çant un fort contrôle sur le reste de la so­cié­té »… Alors, for­cé­ment, on va s’ha­biller « chez ma­chin » et se chaus­ser « chez truc », en ou­bliant ses fon­da­men­taux.

C’est ce qui l’a per­due. L’éco­lo aime trop le Vert de Qua­li­té Su­pé­rieure pour al­ler sou­te­nir une conver­tie au consu­mé­risme.

Cé­cile n’a rien com­pris au film. Elle au­rait dû conser­ver ses tee­shirts de La Re­doute et ses san­dales bio­dé­gra­dables. On ne va pas au ma­riage du cou­sin de la Creuse en tailleur Saint Laurent et bot­tines Ber­lu­ti ! Les hon­nêtes gens pré­fèrent ceux qui ar­rivent à ceux qui par­viennent…

Et puis, en po­li­tique, il y a des choses qu’on ne fait pas ou qu’on ne dit pas. Re­gar­dez Jean­Fré­dé­ric Pois­son : avant le pre­mier dé­bat de la pri­maire de la droite, per­sonne ne le connais­sait. De­puis ses dé­cla­ra­tions nau­séeuses sur les lob­bies, pas grand monde n’a en­vie de le dé­cou­vrir da­van­tage.

Preuve qu’en po­li­tique, l’au­truche est plus à l’aise que le pois­son. Hor­mis l’an­guille. À la bor­de­laise… Sar­ko­zy l’adore !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.