Indiscrétions : les cou­lisses de l’ac­tu

Que les in­té­res­sés prennent date. Le Car­re­four des maires, une ma­ni­fes­ta­tion or­ga­ni­sée par Centre France Evé­ne­ment, se tien­dra les 4 et 5 no­vembre, à la Grand Halle d’Au­vergne.

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - LA UNE -

LA RÉ­GION AU MONT­PIED. Oli­vier Bianchi, le maire PS de Cler­mont, n’en dé­mord pas. Il veut un grand stade de 30.000 places dans sa ville. Reste le fi­nan­ce­ment, à hau­teur de 60 mil­lions d’eu­ros pour fi­nir le Mont­pied. Or, la nou­velle ma­jo­ri­té de la Ré­gion Au­vergne-Rhône-Alpes, et son pré­sident, Laurent Wau­quiez, ont dé­ci­dé de sou­te­nir le sport, y com­pris pro­fes­sion­nel. Un connais­seur du dos­sier le confirme, fi­lant avec le sou­rire la mé­ta­phore spor­tive : « Sur ce ter­rain, ces deux-là joue­ront dans la même équipe car sans stade, il ne peut y avoir de pro­jet ». Et un très proche de Laurent Wau­quiez d’ajou­ter : « J’ai je­té un oeil à Cler­mont-OM à la té­lé. Ce stade, dans son ac­tuelle confi­gu­ra­tion, ne donne pas en­vie ! ». La Ré­gion pour­rait mettre au­tour de 10 % de la somme dans la cor­beille. Oli­vier Bianchi et Cler­mont Co es­pèrent beau­coup de ce par­te­na­riat en cours d’ébauche, et qui de­vra in­té­grer d’autres par­te­naires au tour de table…

QUELLE LÉ­GI­TI­MI­TÉ ? Du tan­gage au sein des Ré­pu­bli­cains ! Les res­pon­sables dé­par­te­men­taux des co­mi­tés Jup­pé ont fait une « mise au point » par la­quelle ils af­firment que les cinq can­di­dats aux lé­gis­la­tives, « sou­tiens dé­cla­rés de Ni­co­las Sar­ko­zy », ne sont pas tout à fait lé­gi­times. Jean-Pierre Cho­mil­lier, An­toine Dar­bois et Jean-Paul Cu­zin s’étonnent des dé­cla­ra­tions de can­di­da­ture « in­tem­pes­tives » du 22 oc­tobre der­nier et « ré­af­firment leur confiance dans l’is­sue des dé­ci­sions d’in­ves­ti­ture qui in­ter­vien­dront à l’is­sue des pri­maires ». Bref, Brice Hor­te­feux et la fé­dé­ra­tion dé­par­te­men­tale LR au­raient mis la char­rue avant les boeufs ou (va­riante) pris leur dé­sir pour la réa­li­té !

RENDRE A CÉ­SAR… « Un nou­veau des­tin pour la 3e cir­cons­crip­tion… » Les pro­pos at­tri­bués à Brice Hor­te­feux dans nos Indiscrétions de mer­cre­di, étaient en fait de… Ch­ris­tophe Serre. En re­vanche, il est exact que Brice Hor­te­feux a rap­pe­lé que l’union de l’op­po­si­tion « est une des condi­tions des suc­cès à ve­nir. »

LE SOS DE GOUTTEBEL AU SÉ­NAT. Lors de la ré­cente as­sem­blée gé­né­rale de l’As­so­cia­tion des maires du Puy-de-Dôme, le pré­sident PRG du Conseil dé­par­te­men­tal, Jean-Yves Gouttebel, a conclu son in­ter­ven­tion par un SOS lan­cé aux sé­na­teurs : « Je m’adresse so­len­nel­le­ment à nos par­le­men­taires pour leur dire que nous at­ten­dons d’eux qu’ils dé­fendent les col­lec­ti­vi­tés lo­cales. Au Sé­nat, dont le sta­tut est de re­pré­sen­ter les col­lec­ti­vi­tés lo­cales, beau­coup pour­rait être fait en ce sens. Cette as­sem­blée donne à ses membres une marge d’ap­pré­cia­tion im­por­tante. Les sé­na­teurs ont donc la li­ber­té de s’ex­pri­mer et de por­ter des textes en fa­veur des col­lec­ti­vi­tés lo­cales ».

BOYER POSE SES JA­LONS. Le conseiller dé­par­te­men­tal et maire de La­queuille Jean-Marc Boyer (Les Ré­pu­bli­cains), pré­sident du Parc des Vol­cans, a an­non­cé, en juin der­nier, sa « ferme in­ten­tion de conduire une liste aux élec­tions sé­na­to­riales » de sep­tembre 2017. Sou­hai­tant « ins­crire cette can­di­da­ture dans une dé­marche uni­taire qui res­pecte les sen­si­bi­li­tés de la droite et du centre, la pa­ri­té, et les équi­libres géo­gra­phiques et po­li­tiques », il a ré­cem­ment réuni à Beau­mont, une soixan­taine d’élus de droite et du centre du ter­ri­toire pour leur ex­po­ser cette dé­marche, en pré­sence du vice-pré­sident du Conseil ré­gio­nal Brice Hor­te­feux, et de l’an­cien sé­na­teur, Jean-Marc Juil­hard.

LE PE­TIT LA­PIN (SUITE ET FIN). Oli­vier Bianchi dé­ment ca­té­go­ri­que­ment avoir of­fert un al­bum ti­tré « Mon pe­tit la­pin » à Her­vé Pro­nonce. « Il l’a re­çu au cour­rier en mai­rie du Cendre », s’est ré­crié le maire de Cler­mont, un peu aga­cé par les pro­lon­ga­tions de cette his­to­riette hu­mo­ris­tique qui a oc­cu­pé deux édi­tions de notre ru­brique. Bon, ju­ré, pro­mis, cra­ché ! C’est la der­nière fois que nous par­lons du pe­tit la­pin… Al­lez hop ! Au ter­rier !

LE CHA­RO­LAIS EN CAM­PAGNE. Le concours cha­ro­lais de Saint-Ger­vais, qui fête ses 30 ans les 5 et 6 no­vembre, reste un lieu très pri­sé par les po­li­tiques du ter­ri­toire. Les élec­tions ap­pro­chant, les fu­turs can­di­dats aux lé­gis­la­tives ou aux sé­na­to­riales de­vraient donc dé­fi­ler dans les al­lées de la halle Coeur de Com­brailles. On ne re­fait pas l’ani­mal po­li­tique. A l’heure d’In­ter­net et des ré­seaux so­ciaux, rien ne rem­place de « tâ­ter le cul des vaches » !

GENESTE AU CARROUSEL DU LOUVRE. L’en­tre­prise Louis-Geneste, une so­cié­té de ma­çon­ne­rie spé­cia­li­sée dans la res­tau­ra­tion de bâ­tis an­ciens, im­plan­tée dans la ca­pi­tale au­ver­gnate de­puis quatre gé­né­ra­tions, par­ti­ci­pe­ra du 3 au 6 no­vembre, au Carrousel du Louvre, au Sa­lon in­ter­na­tio­nal du pa­tri­moine cultu­rel. Une belle re­con­nais­sance pour cette so­cié­té qui a su se dé­mar­quer par l’uti­li­sa­tion de mé­thodes tra­di­tion­nelles, qui ont fait de Louis-Geneste une vé­ri­table ré­fé­rence.

CAS­TING DE LA CLASSE ÉLITE A CLER­MONT. Pour la deuxième an­née consé­cu­tive, l’Aca­dé­mie in­ter­na­tio­nale de co­mé­die mu­si­cale (AICOM) va sillon­ner la France a la re­cherche des « ta­lents de de­main ». Suite à ces au­di­tions, douze per­sonnes ga­gne­ront une for­ma­tion de deux ans à l’AICOM de Pa­ris, la pre­mière école de co­mé­die mu­si­cale en France. A Cler­mont-Ferrand, le cas­ting au­ra lieu le 7 no­vembre. Ins­crip­tion obli­ga­toire au 01.45.23.33.75 ou par cour­riel à clas­see­lite@ai­com­pa­ris.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.