Un in­té­rêt de plus en plus mar­qué

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Grand angle grand angle -

Avec 1,3 mil­lion d’hec­tares, 5,2 % des sur­faces agri­coles sont bio en Au­vergne, soit plus de 1.000 ex­ploi­ta­tions (Al­lier 297, Can­tal 180, Puy-de-dôme 303, Haute-loire 319) et plus de 50.000 hec­tares (8e rang fran­çais). Une évo­lu­tion qui ré­pond à une de­mande du consom­ma­teur mais aus­si à un in­té­rêt éco­no­mique pour le pro­duc­teur (15 % de crois­sance du mar­ché bio en 2015), le la­bel bio per­met­tant de mieux va­lo­ri­ser la pro­duc­tion, d’échap­per aux cours in­ter­na­tio­naux, et de conser­ver une clien­tèle lo­cale (plus de 75 % de la pro­duc­tion bio est ache­tée lo­ca­le­ment). L’in­té­rêt des Fran­çais pour le bio est en constante aug­men­ta­tion. Ils ne sont plus que 12 % à ne ja­mais en consom­mer contre 50 % il y a 15 ans. Ain­si, en 2015, 10 % ont consom­mé bio quo­ti­dien­ne­ment, 23 % l’ont fait au moins une fois par se­maine, 29 % au moins une fois par mois et 26 % oc­ca­sion­nel­le­ment. Des chiffres qui n’ar­rêtent pas de grim­per.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.