LIGNES DE VIE

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Magdimanche -

1886. Nais­sance de Jean à Am­bert, le 3 jan­vier. 1890. Nais­sance de Fran­çois à Am­bert, le 13 fé­vrier. 1895. Mort de leur père. Les gar­çons sont pu­pilles de la Na­tion. 1905. Fran­çois entre à l’école des en­fants de troupe de Ram­bouillet. Après son bac, Jean part à Rome. Il est ré­dac­teur au jour­nal L’ita­lie. 1908. Les poèmes de Jean sont pu­bliés dans la presse. Fran­çois s’en­gage pour cinq ans dans l’ar­mée. 1911. Jean est li­cen­cié ès lettres et cer­ti­fié d’ita­lien. 1914. Les deux frères sont mo­bi­li­sés. 1915. Jean meurt au com­bat. Fran­çois est en­voyé à Sé­tif. Il fi­nit la guerre en mé­tro­pole et est dé­mo­bi­li­sé en 1919. 1923. Première ex­po­si­tion de Fran­çois au Sa­lon des In­dé­pen­dants, à Pa­ris. Hen­ri Pour­rat pu­blie Les Jar­dins sau­vages, la vie et l’oeuvre de Jean-fran­çois An­ge­li sol­dat au 140e de ligne tué à l’en­ne­mi le 11 juin 1915. 1924. Pu­bli­ca­tion post­hume de La Mé­tai­rie de Jean, pré­fa­cé par Hen­ri Pour­rat. Première ex­po­si­tion de Fran­çois au Sa­lon d’au­tomne, à Pa­ris. 1934. Deux toiles de Fran­çois partent au Mu­sée du Pa­pier de Chi­li­cothe (Ohio). 1937. Fran­çois dé­core la Salle du Conseil de l’uni­ver­si­té de Cler­mont. 1948. Fran­çois illustre des Mon­tagnes Hen­ri Pour­rat. 1974. Fran­çois s’éteint le 30 mai. 2015. Une ex­po­si­tion in­ti­né­rante pro­mène les oeuvres de Fran­cois du cô­té de Ver­dèse, en Corse. Gas­pard pour

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.