La ba­taille pour la Flo­ride, un État clé

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - France & monde actualités -

Pour l’ex-première dame et an­cienne se­cré­taire d’état, aux ré­seaux po­li­tiques culti­vés de­puis 30 ans, la tac­tique des der­nières 72 heures est claire : ne rien lâ­cher dans les États pi­vots dé­ci­sifs pour la vic­toire.

Pour Trump, le dé­fi s’an­nonce en­core plus dif­fi­cile : rem­por­ter une ri­bam­belle de ces États clés en ral­liant no­tam­ment les élec­teurs de l’amé­rique ru­rale et éven­tuel­le­ment par­ve­nir à ren­ver­ser en sa fa­veur un État pen­chant tra­di­tion­nel­le­ment du cô­té dé­mo­crate. D’où ce re­tour en Flo­ride des deux ad­ver­saires : la pé­nin­sule en­so­leillée du sud­est des États­unis a sou­vent été dé­ci­sive pour la pré­si­den­tielle amé­ri­caine. Per­sonne n’a ou­blié que là s’est jouée l’élec­tion ul­tra contro­ver­sée de 2000, fi­na­le­ment at­tri­buée à George W. Bush au dé­tri­ment d’al Gore. Ap­por­tant 29 grands élec­teurs à qui la ga­gne­ra, la Flo­ride pour­rait à elle seule en­ter­rer les es­poirs de Do­nald Trump. Les deux can­di­dats y ont cha­cun pas­sé plu­sieurs jours fin oc­tobre, à cour­ti­ser les in­dé­cis.

Le ma­gnat po­pu­liste compte sur les lé­gions de re­trai­tés éta­blis dans le « Sun­shine State ». « Dans trois jours nous al­lons rem­por­ter le grand État de la Flo­ride et nous al­lons re­prendre la Mai­son­blanche », a lan­cé hier le ma­gnat de l’im­mo­bi­lier, dans un mee­ting à Tam­pa. Clin­ton met, elle, le pa­quet pour y sé­duire l’im­por­tant élec­to­rat his­pa­nique.

TRUMP. Hier, en Flo­ride. PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.