Les ou­bliés

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - 7 jours en politique - GRAIN DE SEL Claude Lesme

Et si, mar­di pro­chain, l’amé­rique de la pé­ri­phé­rie, celle des lais­sés­pour­compte du mythe de la mon­dia­li­sa­tion heu­reuse, celle des vic­times des dé­lo­ca­li­sa­tions, celle des dé­clas­sés, celle des « gens pi­toyables » comme l’a af­fir­mé Hilla­ry Clin­ton, en­voyait à la Mai­son­blanche Do­nald Trump, un ba­te­leur de foire, dé­ma­gogue, cy­nique et dé­pour­vu de la moindre convic­tion ?

C’est que le mil­liar­daire a su tra­duire les an­goisses de la perte de sta­tut des « pe­tits blancs ». En jouant seule­ment sur les émo­tions, il a per­çu la pau­pé­ri­sa­tion des classes po­pu­laires qui ont per­du leur fier­té ou­vrière avec la fer­me­ture des usines, et la pré­ca­ri­sa­tion des classes moyennes at­ta­quées de plein fouet par la nu­mé­ri­sa­tion.

Ecar­tée du rêve amé­ri­cain, en déshé­rence cultu­relle et col­lec­tive, cette Amé­rique­là va af­fir­mer sa co­lère et son ras­le­bol des pe­tits bou­lots mal payés, son sen­ti­ment d’aban­don de la part des élites in­té­grées dans le lib­reé­change et la nou­velle éco­no­mie au même titre que les po­pu­la­tions cô­tières ou des pros­pères mé­tro­poles.

Hilla­ry Clin­ton, qui de­vait être élue haut la main, est main­te­nant au cou­deà­coude avec Trump, em­pê­trée dans ses conflits d’in­té­rêt, son goût de l’ar­gent et ses dis­cours à géo­mé­trie va­riable entre les mee­tings et les confé­rences gras­se­ment payées à Wall Street. La vé­ri­té, c’est que les dé­mo­crates ont aban­don­né les ou­vriers et les em­ployés de­puis long­temps. À l’image de la gauche fran­çaise, dé­sor­mais élec­to­ra­le­ment mi­no­ri­taire dans les couches po­pu­laires.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.