Le Puy lea­der tou­jours in­vain­cu

Nul à Lyon, hier (0­0)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports football -

Pas de but, pas de re­gret. C’est en sub­stance ce qui est res­sor­ti de la ren­contre au som­met entre Po­nots et Lyon­nais, dis­pu­tée sur une pe­louse glis­sante.

Il n’a pas ar­rê­té de pleu­voir au Grou­pa­ma OL Cen­ter. Pour­tant les 305 spec­ta­teurs ne sont pas re­par­tis mé­con­tents du spec­tacle. Il n’au­ra fi­na­le­ment man­qué que des buts pour les sa­tis­faire.

Au­tant le dire, les deux for­ma­tions avaient à coeur de « res­ser­rer leurs lignes et de ne pas tom­ber dans la fa­ci­li­té, no­tam­ment sur le plan dé­fen­sif ». D’où des oc­ca­sions épi­so­diques, da­van­tage le fruit de per­fo­ra­tions des Gones, de Yas­sin Fékir à Ma­te­ta en pas­sant par Ke­men.

Les Po­nots af­fi­chaient da­van­tage de ma­tu­ri­té dans le jeu, pré­fé­rant ve­nir de loin et ten­ter la passe dans le dos ou le duel dans les airs. C’est ain­si qu’on a vu Dza­ba­na cen­trer avec convic­tion (3e) et Cha­zottes sor­tir avec as­su­rance de­vant Ma­te­ta (21e). Ce der­nier s’illus­trait sur une ta­lon­nade de Aouar, mais la dé­fense veillait au grain (25e). Et sur­tout sur une frappe ca­drée presque à bout por­tant dé­viée par le der­nier rem­part du Puy (33e).

Et les Po­nots jus­te­ment ? Ils ont évo­lué presque avec sé­ré­ni­té, se créant des oc­ca­sions fris­son­nantes de­vant les buts de Grange. No­tam­ment cette faute sur Dia­by dans la sur­face de L’OL, mais l’ar­bitre ju­geait qu’il y avait si­mu­la­tion (5e). Pa­trao, très ac­tif, se fai­sait trop sou­vent re­prendre pour des hors­jeu alors que Grange, le por­tier olym­pien, n’hé­si­tait pas à boxer un bal­lon à ef­fet. En fait, la den­si­té des mi­lieux de ter­rain des deux équipes évi­tait le sur­croît d’oc­ca­sions fanches. Si ce n’est ce duel per­du par Pa­trao, seul de­vant Grange, mais ra­tant la cible de quelques cen­ti­mètres (42e). Mêmes sen­sa­tions d’équi­té entre les deux équipes après la pause. Par in­ter­mit­tence comme cette frappe de Dia­by (52e) et ce centre de Pa­trao pour List­ner, mais Grange avait an­ti­ci­pé. C‘est à l’heure de jeu que L’OL es­ti­mait qu’elle avait un train de re­tard sur son in­vi­té du jour. Aouar puis Dza­ba­na et en­fin Ma­te­ta étaient contrés au der­nier mo­ment (62e). Triple frayeurs qui don­naient du res­sort aux Po­nots, comme sur cette re­prise de Pa­trao, en plein sur le fi­let ex­té­rieur (65e), ou ce sau­ve­tage de Bend­jed­di de­vant Dja­bour (71e).

Une fois de plus, l’op­po­si­tion de style s’af­fi­chait au grand jour : mai­trise col­lec­tive po­note contre une ins­pi­ra­tion en so­li­taire lyon­naise. Si Pa­trao ra­tait d’un cil un ser­vice en pleine sur­face (85e), si Sall osait la frappe des 20 mètres ca­drée (87e), Ma­te­ta s’es­sayait sur une ta­lon­nade pour Owu­su, mais ce der­nier, à peine en­tré en jeu, n’avait pas sai­si la com­bi­nai­son. Un score nul à l’ar­ri­vée qui n’a pas eu l’air de contra­rier Ro­land Viei­ra. Avant la ren­contre, il avait es­ti­mé « s’at­tendre à un match mus­clé, mais ryth­mé. » « Nous sommes en pleine confiance, avait­il ajou­té mais mé­fiants, nous sommes lea­ders de la poule donc at­ten­dus à chaque jour­née. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.