Ro­ma­gnat n’a pas fait illu­sion à Lille Mé­tro­pole RC Ville­neu­vois

Bat­tu (48­7)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports -

L’es­sai de pé­na­li­té ins­crit à quelques mi­nutes de la fin at­té­nue un peu la note mais, hier, les joueuses de L’ASM Ro­ma­gnat ont, comme pré­vu, souf­fert à Ville­neuve-d’ascq, chez le cham­pion et lea­der in­vain­cu.

Bat­tues 48­7, elles n’au­ront exis­té qu’en mê­lée, un sec­teur où elles ont sou­vent pris le des­sus sur le pack ad­verse, et même dé­cro­ché cet es­sai de pé­na­li­té qui leur évite de re­par­tir « fan­ny ».

Ce n’est pour­tant pas faute d’avoir es­sayé de com­bler la dif­fé­rence de ni­veau, de s’être bat­tues pour te­nir en dé­fense, no­tam­ment après une longue ac­tion nor­diste dès la deuxième mi­nute. Mal­heu­reu­se­ment, le ri­deau était trans­per­cé après dix mi­nutes et une per­cée de Koi­ta, bien re­layée par Tchou­ta.

Per­dant beau­coup de bal­lons dans les rucks, les Au­ver­gnates su­bis­saient éga­le­ment le ta­lent in­di­vi­duel du camp d’en face. Sur deux ac­tions in­di­vi­duelles, Ma­rine Mé­na­ger, pour­tant pri­vée de sou­tien, met­tait tout le monde sur les fesses et ins­cri­ vait deux es­sais coup sur coup.

Ra­pides et puis­santes, les Ville­neu­voises confir­maient leur sta­tut de meilleure équipe du cham­pion­nat et Ro­ma­gnat, qui es­sayait de créer, ex­plo­sait sou­vent à l’im­pact avant de mettre les cram­pons dans le camp ad­verse. Mal­gré les en­cou­ra­ge­ments de Fa­brice Ri­bey­rolles, le LMRCV mar­quait juste avant la pause puis juste après et ne lais­sait pas grand­chose en dé­fense.

Même si le score s’alour­dis­sait en­core juste avant le coup de sif­flet fi­nal, L’ASM Ro­ma­gnat pou­vait se sa­tis­faire d’avoir lut­té jus­qu’au bout. Pour le reste, il n’y avait rien à faire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.