Les Pan­thères net­te­ment bat­tues

Cha­ma­lières n’a rien pu faire à Ca­lais, hier

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - J.-P. Pru­vot

Le fau­teuil de lea­der était en jeu, hier soir, et le match entre Ca­lais et Cha­ma­lières a te­nu toutes ses pro­messes : du très beau jeu, du sus­pense. Dom­mage pour les Pan­thères, les Nor­distes jouaient un ton au­des­sus en ayant tac­ti­que­ment par­fai­te­ment pré­pa­ré leur match.

Les dé­fenses fai­saient d’en­trée mer­veille mal­gré les at­taques ca­nons des at­ta­quantes des deux équipes (7­7). Le ma­no a ma­no se pour­sui­vait, in­tense, et qua­si­ment sans faute di­recte. Ni Ca­lais ni Cha­ma­lières ne cra­quait, et ne par­ve­nait pas non plus à s’im­po­ser (15­15). Une at­taque de Na­na l’au­ver­gnate, et un acte de San­dic et Cha­ma­lières fai­sait un pre­mier break (1517).

Ca­lais re­ve­nait (18­18), puis brea­kait à son tour grâce à des ser­vices dé­sta­bi­li­sants (20­18). Mal­gré les plombs de Fi­gère, Ca­lais par­ve­nait à conclure sur le fil (25­23).

Les ser­vices ca­lai­siens gé­naient une nou­velle fois la construc­tion au­ver­gnate, obli­geant Gate la pas­seuse à cou­rir et à ser­vir dans de mau­vaises condi­tions ses at­ta­quantes (8­4). La tac­tique était payante et les Ca­lai­siennes en­fon­çaient le clou (13­7). Elles en­cais­saient alors un 0­4 sur les at­ta­ ques de Na­na. Les Pan­thères ne pro­fi­taient pas de l’em­bel­lie. Les Nor­distes se res­sai­sis­saient vite. Elles in­fli­geaient à leur tour un 4­0 (17­11). Tout leur réus­sis­sait face à des Au­ver­gnates fé­briles (19­12). Sur leur lan­cée, les Ca­lai­siennes em­por­taient lar­ge­ment le set (25­16).

Elles fai­saient la course en tête dans l’en­tame du troi­sième set (8­5). Certes, les Pan­thères étaient re­de­ve­nues plus pug­naces en dé­fense et Fi­gere in­con­tour­nable à l’at­taque.

L’écart se main­te­nait entre les deux équipes (1411). La ten­sion mon­tait. Ca­lais ré­pli­quait par un jeu plus va­rié et par­ve­nait à main­te­nir son avance mal­gré les at­taques fou­droyantes de Fi­gere, qua­si­ment la seule sol­li­ci­tée (20­18). Les Nor­distes mar­quaient alors trois points im­por­tants sur at­ taques (23­18). Cha­ma­lières s’in­cli­nait lo­gi­que­ment sur un ul­time contre d’oku­ra sur Fi­gere (25­20). At­man Tou­ma­ni, le coach au­ver­gnat, n’était pas dé­çu : « Il n’y a rien à dire. Ca­lais était ce soir net­te­ment plus fort, et a réa­li­sé un match par­fait. Leur vic­toire est mé­ri­tée. C’est l’équipe qui est la mieux pla­cé pour l’ac­ces­sion ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.