Et de quatre à la suite pour la JAVCM !

Nou­veau suc­cès au­ver­gnat, hier soir, aux Docks Océane (77­83)

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Sports - Au Havre, Jean-phi­lippe Béal

Vi­chy-cler­mont, bien lan­cé, a su sor­tir vain­queur d’un match par­fois un peu fou, hier, au Havre, en af­fi­chant ce qu’il fal­lait de col­lec­tif et de sé­ré­ni­té pour re­pous­ser Le Havre (77-83).

Pas grand monde ne contes­te­ra la lo­gique du 4e suc­cès de rang de la JAVCM, hier soir, au Havre. Tout de suite de­vant et si ra­re­ment der­rière (en deux fois au cours du 3e quart­temps) et ca­pable en toute fin de match de conser­ver son bien (77­83).

Ce­la étant, la lo­gique a ses li­mites dans ce type de ren­contres ou d’un seul coup, on a l’im­pres­sion que per­sonne ne contrôle vrai­ment rien. Comme en plein mi­lieu du der­nier quart­temps où les ra­tés s’ajou­tèrent aux ra­tés des deux cô­tés, et alors que le STB ro­dait tou­jours entre 2 et 4 points. Mais ce fut sans doute une force de la JAVCM, hier, d’avoir tou­jours su gar­der le mi­ni­mum de lu­ci­di­té pour re­pous­ser le dan­ger et ne pas su­bir un fi­nal cruel.

Da­vid De­nave a joué les dy­na­mi­teurs

Vous avez dit hour­ra bas­ket ? Jean­ma­nuel Sou­sa, lui, l’a dit, concer­nant le jeu de son équipe. Sté­phane Dao, lui, es­ti­mait que la sienne pou­vait presque « tuer le match » en pre­mière mi­temps. Elle au­ra at­ten­du la der­nière mi­nute trente mais ça suf­fit, lé­gi­ti­me­ment à son bon­heur. Tant elle eut, et le coach mé­tro­po­li­tain in­sis­ta une nou­velle fois sur ce point, à l’is­sue de la ren­contre, se dé­pouiller pour contes­ter la su­pé­rio­ri­té phy­sique ad­verse.

Ses dé­buts ont en tout cas été très bons, hier, aux Docks. Ce qu’il fal­lait de dé­fense, de l’adresse et un sens vite éprou­vé du col­lec­tif. Lorsque Sou­sa son­ na l’alarme du pre­mier temps mort ha­vrais (4e), la JAVCM me­nait en ef­fet 13­4 et tous ses joueurs du 5 ma­jeur avaient mar­qué.

Ça se com­pli­qua un peu en­suite. Du fait du rythme en­fin plus éle­vé mis dans ses pos­ses­sions par le STB, plus agres­sif aus­si face aux Au­ver­gnats mais aus­si parce que ces der­niers tom­baient par­fois dans la pré­ci­pi­ta­tion (14­15, 6e ).

Mais la JAVCM ne tar­da pas à se re­mettre à l’en­droit (15­23) pour lan­cer son deuxième quart comme le pre­mier. C’est­à­dire plu­tôt bien, une fois lais­sées de cô­té deux pertes de balles ini­tiales, ce fut plu­tôt pré­cis, dans les trans­mis­sions comme dans les tirs. Sur­tout, tout ce­la était réa­li­sé avec 3 « ga­mins » sur le par­quet (Ory, Mo­ren­cy, La­ban­ca). Et Cole jouant juste, la JAVCM s’of­frit son plus gros écart (19­30, 13e ).

Mais là en­core, le STB re­vint. Car il y eut un peu de jeu dans les rouages dé­fen­sifs de la JAVCM. Aus­si, lorsque le grand Mo­rin dun­ka sur une sé­quence res­sem­blant fort à un « man­ne­quin chal­lenge » col­lec­tif cô­té au­ver­gnat, Dao sif­fla la fin de la ré­cré. Mes­sage plu­tôt re­çu (3039) mal­gré une der­nière mi­nute avant la mi­temps, moyen­ne­ment gé­rée.

Et le dé­but du 3e ? As­sez fou. Du run and gun des deux cô­tés. Et si Ware, Byars, Cole en avaient pro­fi­té à plein sur les deux pre­mières mi­nutes (39­49, 22e), der­rière, ce fut vite moins évident (53­55, 26e). Jus­qu’à ce que Greene place son équipe pour la pre­mière fois de la par­tie en tête (58­57, 28e) puis in­siste sur la deuxième (6359, 29e). Heu­reu­se­ment Bron­chard et Ware s’y col­ lèrent pour lais­ser le sus­pense to­ta­le­ment en­tier sur les 10 der­nières mi­nutes (63­63).

Et ça re­par­tit tout aus­si vite et… sans adresse, jus­qu’à ce que De­nave, quitte à en­fin trou­ver la mire, flingue deux fois à trois points, in­ter­cepte et dé­pose un lay­up de­dans : et 65­71 pour ses cou­leurs ! Mais la JAVCM avait un autre pro­blème. À 5 mi­nutes du terme elle était dé­jà dans la pé­na­li­té, per­dait Les­sort et le STB avait en­core son comp­teur vierge. Sauf que le match sui­vant son pe­tit TGV­TGV, Vi­chyC­ler­mont fit en sorte de le ra­len­tir as­sez pour ga­rer sa vic­toire bien au chaud.

IN­TÉ­RIEURS. Face aux grands ha­vrais, il y avait du bou­lot pour les Mé­tro­po­li­tains mais à l’image de Bron­chard (16 points, 8 re­bonds), ils ne se sont pas en­le­vés. PHO­TO BEP

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.