L’étang de Goule, un tré­sor ca­ché

La Montagne (Clermont-Ferrand) - - Mag Dimanche - Flo­rence Fa­ri­na flo­rence.fa­ri­na@cen­tre­france.com

Ni­ché entre les dé­par­te­ments de l’al­lier et du Cher, l’étang de Goule abonde de ri­chesses tant sur le plan de la faune que de la flore. Cet es­pace na­tu­rel sen­sible (ENS) est à dé­cou­vrir et le Cher compte bien le pro­mou­voir.

Aux confins des dé­par­te­ments du Cher et de l’al­lier, l’étang de Goule est un lieu mé­con­nu qui baigne les com­munes de Va­li­gny (Al­lier) et Bes­sayle­fro­men­tal (Cher). La zone re­cèle pour­tant de nom­breuses par­ti­cu­la­ri­tés na­tu­relles et his­to­riques.

De­ve­nu es­pace na­tu­rel sen­sible en dé­cembre 2014, l’étang de Goule est aus­si une zone na­tu­relle d’in­té­rêt éco­lo­gique flo­ris­tique et fau­nis­tique (ZNIEFF) sur l’en­semble de son éten­due (Cher et Al­lier). Or, l’étang est une re­te­nue d’eau ar­ti­ci­fielle.

En 1838, le pe­tit étang de Mont­mar­ché est agran­di pour pouvoir ali­men­ter le canal de Berry et les en­tre­prises de mé­tal­lur­gie lo­cales. Au­jourd’hui, il est de­ve­nu un site ex­cep­tion­nel qui ac­cueille 170 es­pèces d’oi­seaux, ni­cheurs ou hi­ver­nants, dif­fé­rentes. La LPO vient y ob­ser­ver le bi­ho­reau gris, le bruant jaune ou en­core le bal­bu­zard pê­cheur. L’étang ren­ferme éga­le­ment des va­rié­tés de pa­pillons et de li­bel­lules très par­ti­cu­lières.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.